La confiance dans la démocratie est au plus bas, tandis que les autocraties gagnent de plus en plus les cœurs

La confiance des citoyens dans les institutions démocratiques est tombée à son plus bas niveau. La façon dont ces gouvernements ont géré la pandémie, entre autres choses, a entamé cette confiance. Entretemps, les habitants des autocraties ont acquis une plus grande confiance dans leurs institutions. C’est ce que montre le baromètre de confiance Edelman, qui interroge depuis deux décennies des dizaines de milliers de personnes sur leur confiance dans le gouvernement, les médias, les entreprises et les ONG.

Les sociétés démocratiques sont sous pression. Cela est devenu douloureusement clair l’année dernière lorsque les partisans de Trump ont pris d’assaut le Capitole à Washington, refusant d’accepter Joe Biden comme président des États-Unis. Cet événement a été décrit par les médias comme « une attaque contre la démocratie ».

La confiance dans les démocraties s’effondre

Les chiffres du baromètre de confiance Edelman montrent que les démocraties du monde entier perdent également la confiance de leurs citoyens. « Nous vivons réellement un effondrement de la confiance dans les démocraties », déclare Richard Edelman, PDG de la société de relations publiques Edelman qui a publié l’enquête. Pour cette étude, 36 000 personnes ont été interrogées dans 28 pays entre le 1er et le 24 novembre (l’année dernière).

La pandémie de coronavirus a joué un rôle important dans cette perte de confiance, rapporte l’agence de presse Reuters sur la base du baromètre. Après tout, la crise sanitaire s’est accompagnée d’une grande incertitude économique et financière pour un grand groupe de personnes. « Tout se résume à la question suivante : avez-vous un sentiment de confiance économique ? », note M. Edelman. Il ajoute que de nombreuses personnes s’inquiètent pour leur emploi en raison de la pandémie ou de l’automatisation.

Frappant : chez certains de nos voisins, la confiance dans le gouvernement et les autres institutions a fortement chuté. Selon le baromètre, seuls 46% des Allemands font confiance aux institutions, ce qui représente une baisse de 7% des points par rapport à 2020. Aux Pays-Bas, on observe une baisse de 6 points de pourcentage, à 57 %. Il n’y a pas de données sur notre pays dans le baromètre.

La confiance dans les autocraties augmente

Alors que la confiance dans les institutions des démocraties diminue, les autocraties gagnent de plus en plus d’âmes. La confiance du public dans les institutions chinoises a atteint 83 % l’année dernière, soit une augmentation de 11 points de pourcentage. Aux Émirats arabes unis, une augmentation de 9 points de pourcentage a été enregistrée, pour atteindre 76 %. En Thaïlande, il y a eu une augmentation de 5 points de pourcentage pour atteindre 66 %.

Les milliers de milliards de dollars de mesures de relance dépensés par les pays les plus riches du monde pour aider leurs économies à surmonter la pandémie n’ont pas créé un sentiment de confiance durable, selon l’enquête.

Au Japon, seuls 15 % des personnes pensent que leur situation et celle de leur famille seront meilleures dans cinq ans. Dans les autres démocraties, ce chiffre oscille entre 20 et 40 %. « Dans aucune démocratie, la majorité des gens ne pensent que leur situation sera meilleure dans cinq ans », a déclaré M. Edelman. Mais en Chine, près des deux tiers sont optimistes quant à leur avenir économique.

Selon Edelman, la plus grande confiance dans les institutions chinoises n’est pas seulement liée aux perceptions économiques, mais aussi à un plus grand sentiment de prévisibilité des politiques chinoises, notamment en ce qui concerne la pandémie.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20