Non, l’intelligence artificielle ne va pas vous voler votre emploi… du moins, pas pour le moment

Le progrès n’est pas toujours bien perçu. Nombreux sont ceux qui le craignent, car ils estiment qu’ils vont devenir obsolètes, remplacés par des machines ou par une forme d’intelligence artificielle. Une crainte qui, pour l’instant, n’est pas totalement vraie, mais la situation est amenée à évoluer.

Bien qu’encore abstraite pour beaucoup de monde, l’intelligence artificielle fait déjà partie de notre quotidien. On la retrouve dans les moteurs de recherche, applications de navigation, boites mail, mais aussi à travers les assistants virtuels (Alexa, Google Assistant, Siri). Mais l’IA est amenée à prendre toujours plus de place dans nos vies, avec notamment le développement des moyens de transport autonomes. À mesure que cette technologie se développe et s’immisce un peu partout, ne doit-on pas s’inquiéter de se faire voler notre emploi par une IA qui fera notre travail de manière automatisée, avec la même qualité, voire mieux, le tout sans se fatiguer ? C’est fort possible, mais pas pour tout de suite.

Une fatalité

Disposer d’un outil capable de réaliser parfaitement une tâche en un temps record est un concept qui a déjà séduit beaucoup d’entreprises. Les machines et autres robots répétant inlassablement les mêmes gestes sans erreurs ni fatigue ont en effet déjà remplacé bon nombre d’ouvriers dans les usines. Une situation qui pourrait se répéter dans des secteurs dits intellectuels ou créatifs avec l’avènement de l’intelligence artificielle. Cette dernière permet elle aussi d’automatiser des tâches « intellectuelles » en un temps record, avec une précision chirurgicale et une certaine créativité.

L’IA s’est déjà infiltrée dans plusieurs secteurs – justice, santé, finances –, menaçant les hommes et femmes qui y exercent un emploi. Mais pour l’instant, l’IA ne se suffit pas encore à elle-même, de sorte que les travailleurs humains sont encore nécessaires. La question est de savoir pour combien de temps.

À moyen et long terme

C’est une question difficile à répondre. L’IA va-t-elle finir par remplacer l’Homme sur le marché de l’emploi ? Les avis sont mitigés. Certains estiment que le développement de l’intelligence artificielle va bel et bien entrainer la mort de certains emplois, à moyen ou long terme, mais cette technologie va également provoquer la création de nouveaux jobs.

L’intelligence artificielle ne sera donc pas que néfaste pour les travailleurs, mais son avènement devrait cependant entrainer un véritable bouleversement sur le marché de l’emploi, avec une période d’ajustement plus ou moins longue.

Les travailleurs vont devoir s’adapter pour rester dans la course et apprendre à maitriser l’intelligence artificielle et toutes ses fonctionnalités. Mais l’IA pourrait s’avérer plus utile qu’il n’y parait pour les travailleurs. Ces derniers pourraient en effet faire appel à ses capacités pour réaliser en quelques minutes ou heures des tâches qui leur prendraient un temps conséquent, grâce notamment à sa facilité à faire des calculs, à analyser une base de données ou encore au machine learning.

Au final, l’Homme et l’intelligence artificielle pourraient être amenés à travailler main dans la main. Dans les faits, on le fait déjà. L’IA est déjà présente dans le quotidien de certains travailleurs. Elle les aide à réaliser des calculs, à optimiser des paramètres, etc. Elle peut nous soulager en réaliser des tâches répétitives de nos boulots et c’est une bonne chose.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20