La Chine interdit l’entrée des étrangers à cause ‘des pratiques des autres pays’

(EPA)

À partir de samedi minuit, la Chine va interdire temporairement l’entrée sur son territoire aux ressortissants étrangers munis de visas ou de permis de séjour, et ce afin de tenter d’enrayer la propagation du coronavirus, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères jeudi.

Les autorités chinoises redoutent une recrudescence de l’épidémie de covid-19 venue de l’étranger. Mardi, la Chine recensait 427 cas de contamination importés, c’est-à-dire la très grande majorité des nouvelles contaminations.

‘La suspension est une mesure temporaire que la Chine est obligée de prendre à la lumière de la situation de l’épidémie et des pratiques des autres pays’, a déclaré le ministère des Affaires étrangères. ‘La Chine restera en contact étroit avec toutes les parties et gérera correctement les échanges de personnel avec le reste du monde dans les circonstances particulières. Les mesures susmentionnées seront calibrées en fonction de l’évolution de la situation et annoncées en conséquence’.

Les visas diplomatiques ne seront pas affectés par les nouvelles restrictions chinoises.

Reprise économique

Alors que l’Europe et les États-Unis sont toujours empêtrés dans la phase ascendante du pic de l’épidémie, l’heure est à la reprise économique progressive en Chine. Le cabinet de consultants Trivium estimait déjà le 16 mars que l’économie chinoise fonctionnait à 69,5 % de ses capacités.

Vu le ralentissement à l’international, la priorité pour Pékin devrait être de développer la consommation de la population locale, tout en organisant un vaste rééchelonnement des remboursements des dettes des grandes entreprises, estime le site français Slate. Le but est d’éviter la faillite de grands groupes et de doper l’activité en lançant de grands travaux.

Lire aussi: