Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La Catalogne rend le port du masque obligatoire: le point en Europe et en Belgique

Logo Business AM
Crise du coronavirus

09/07/2020 | Dominique Dewitte | 5 min de lecture

(EPA-EFE/TONI ALBIR)

À partir de ce jeudi, l’État espagnol de Catalogne impose le port du masque buccal à toute personne de plus de 6 ans, dans la rue comme dans les magasins, et ce même lorsque la ‘distanciation sociale’ est possible. Seuls les sportifs sont exemptés de cette mesure.

Les personnes qui ne respectent pas la règle risquent une amende de 100 euros. La Generalitat de Catalunya, c’est-à-dire le gouvernement local, veut éviter l’émergence de nouveaux foyers d’infection, comme c’est le cas dans la région autour de la ville de Lerida. Là-bas, des pics de cas confirmés ont été mesurés dans une quinzaine d’exploitations agricoles. Il s’agit principalement de cueilleurs de fruits saisonniers, qui restent temporairement en Espagne le temps de la récolte et vivent dans des conditions sanitaires non optimales. Les hôpitaux de la région tournent à nouveau au maximum de leurs capacités.

De nouveaux foyers de coronavirus ont également été identifiés dans d’autres pays de l’UE. En Haute-Autriche, région limitrophe de l’Allemagne et de la République tchèque, le port du masque buccal est à nouveau obligatoire dans les restaurants et les magasins. Cette décision fait suite à la forte augmentation des cas confirmés dans la région, principalement dans les abattoirs.

L’Europe de l’Est devient problématique

En Europe de l’Est, la Serbie est de nouveau en quarantaine après un nombre croissant d’infections. Outre un couvre-feu pendant le week-end, il est également interdit de se réunir à plus de cinq personnes. Dans les rues de Belgrade, de violentes émeutes ont éclaté peu après l’annonce de la mesure. Des milliers de personnes protestent contre la façon dont le gouvernement a géré la crise du coronavirus.

La Bulgarie examine également la possibilité d’étendre à nouveau les mesures de lutte contre le virus. Selon le ministre de la Santé, cela deviendra inévitable à partir du moment où 200 cas quotidiens seront enregistrés. Au cours des derniers jours, le nombre moyen de cas confirmés a été d’environ 150-180, sur seulement 3.000 tests par jour.

Enfin, en Roumanie, le nombre de cas de Covid-19 flirte une fois de plus avec le pic que le pays a connu en avril. Le gouvernement roumain a dû reconnaître qu’il ‘n’avait plus les ressources suffisantes’ pour combattre une deuxième vague…

Quid en Belgique?

Dans notre pays, même si l’épidémie ralentit, le virus est toujours bien présent. Plus de 80 nouvelles contaminations sont toujours quotidiennement enregistrées, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano.

Ce jeudi, le Conseil supérieur de la Santé (CSS) a recommandé dans un communiqué de rendre obligatoire le port du masque dans les magasins. Déjà imposé dans les transports en commun, le CSS estime qu’il serait judicieux de faire de même dans les magasins afin de ‘protéger la population contre le comportement parfois inadapté de certaines personnes peu soucieuses de se protéger et de protéger les autres’.

Dans le cadre de la dernière phase du déconfinement, le 1er juillet dernier, le Conseil national de sécurité (CNS) n’avait pas jugé nécessaire de rendre le port du masque obligatoire ailleurs que dans les transports en commun.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks