Jared Kushner, le gendre de Donald Trump, nommé pour le prix Nobel de la paix

Jared Kushner a été nommé pour le prix Nobel de la paix 2021 – Isopix

Jared Kushner, le gendre de Donald Trump, a été nommé pour le prix Nobel de la paix. L’ancien conseiller politique, ainsi que son associé Avi Berkowitz, ont été nommés par un ami avocat pour leur rôle de médiateur dans les ‘accords de paix’ entre Israël et plusieurs pays arabes.

Avec ces ‘accords d’Abraham’, les Émirats arabes unis et le Bahreïn ont ‘fait la paix’ avec Israël l’année dernière, bien que ces pays ne se soient jamais formellement fait la guerre. Jusqu’alors, seules l’Égypte et la Jordanie entretenaient des relations diplomatiques avec Israël. Les Émirats n’avaient jamais pleinement reconnu Israël en raison de son occupation des territoires palestiniens.

Nommés par l’avocat Alan Dershowitz

Kushner et Berkowitz, l’ancien envoyé américain au Moyen-Orient, ont été nommés par l’avocat américain Alan Dershowitz pour leur rôle de médiateurs. Cet avocat est professeur émérite à la faculté de droit de Harvard et est autorisé à proposer des candidats au Nobel de la paix.

L’année dernière, Dershowitz a défendu Trump, qui a été jugé pour abus de pouvoir dans l’enquête sur la Russie et la question de l’Ukraine, lors de son premier procès en destitution. Le célèbre juriste avait fait auparavant partie de l’équipe qui a réussi à maintenir l’ancienne star du football et acteur O.J. Simpson hors de prison après le meurtre de son ex-femme. Il a également aidé le millionnaire et délinquant sexuel Jeffrey Epstein, décédé.

Navalny, Thunberg et Trump

Kushner a déclaré qu’il était honoré d’être nommé pour le prix Nobel de la paix, qui sera décerné en octobre. Des milliers de personnes, comme des parlementaires ou d’anciens lauréats du prix Nobel, pouvaient désigner des candidats jusqu’à ce dimanche.

Parmi les autres personnes nommées cette année figurent le leader de l’opposition russe Alexei Navalny, emprisonné, la militante suédoise pour le climat Greta Thunberg et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En outre, Donald Trump est également éligible pour le prix Nobel de la paix en 2021. Il a été nommé l’année dernière par le député de droite norvégien Christian Tybring-Gjedde. Le président américain a lui aussi été nommé pour son rôle dans le rapprochement diplomatique entre Israël et les Émirats arabes unis.