Jack Dorsey et Jay-Z lancent la Bitcoin Academy pour aider les plus précarisés à « accéder à la liberté financière »: il y en aura même pour les enfants

Fervents partisans des cryptomonnaies, Jack Dorsey et Jay-Z ont annoncé la création de la Bitcoin Academy dans le complexe de logements sociaux qui a vu naître le rappeur, à Brooklyn. De quoi, selon eux, apporter un sérieux coup de pouce à cette population précarisée.

C’est l’un des arguments phares des pro-crypto: les monnaies numériques décentralisées, en plus d’offrir un refuge quand la monnaie fiduciaire d’un pays s’effondre, permettraient à tout un chacun de sortir de la précarité. Peut-être pas de devenir riche, mais au moins d’accéder à une certaine « liberté financière ». C’est ce que proposent le fondateur de Twitter Jack Dorsey et le rappeur Jay-Z avec leur Bitcoin Academy.

Les cours seront dispensés gratuitement à raison deux fois par semaine de fin juin à septembre. Les participants recevront des smartphones, des appareils MiFi et un plan de données d’un an. Il y aura même un programme de week-end destiné aux enfants dès… 5 ans. Cette académie va voir le jour à Marcy Houses, un complexe de logements sociaux de Brooklyn (New York). Seuls leurs résidents y auront accès.

« Éduquer plutôt que de pousser à l’investissement »

Au programme, il y aura évidemment une présentation des bases des cryptomonnaies et de la blockchain. Mais également des cours permettant de déceler les arnaques, légions dans le milieu et particulièrement dangereuses pour un public qui ne dispose pas du tout du matelas financier nécessaire pour amortir une éventuelle déconvenue.

D’après ses concepteurs, l’objectif est avant tout éducatif. Les participants recevront tout de même une petite quantité de bitcoins, et on imagine bien qu’au vu des cours qui leur seront prodigués, nombre d’entre eux seront tentés de s’investir davantage.

« L’objectif simple est de fournir aux gens des outils pour construire leur indépendance pour eux-mêmes et ensuite la communauté autour d’eux », a résumé Jay-Z sur Twitter.

Certaines critiques ont déjà été émises à l’encontre du projet, d’autant plus que la Bitcoin Academy ne prévoit pas d’offrir une protection aux résidents de Marcy Houses face à d’éventuels ratés dans leurs investissements futurs.

« En fait, je ne blâme pas les communautés marginalisées qui finissent par croire au battage médiatique et aux promesses [autour de la crypto] », a notamment commenté auprès de TechCrunch Tonantzin Carmona, membre du Brookings Metro qui étudie les inégalités de revenus et la mobilité sociale. « Il est compréhensible qu’ils cherchent des débouchés alternatifs pour générer de la richesse ou effectuer des transactions de paiement. Mais cela ne signifie pas que l’alternative est réellement meilleure, qu’elle est plus sûre ou qu’elle va réellement les aider à atteindre leurs objectifs. »

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20