Cet indicateur ne s’est jamais trompé, et il n’a pas encore pointé le bout de son nez: le marché a-t-il vraiment atteint un plancher?

Rallye de marché baissier, avant de nouvelles chutes, ou véritable reprise? Le débat continue d’animer Wall Street. Pour Bank of America, de nombreux indicateurs montreraient que le fond n’a pas encore été atteint.

Depuis la mi-juin, les marchés boursiers remontent la pente, après une baisse historique depuis le début de l’année. Mais Bank of America (BofA) vient jouer les trouble-fêtes : pour les analystes de la banque, les marchés parient trop sur un atterrissage en douceur et le plancher du marché baissier n’aurait pas encore atteint.

Les analystes se basent sur plusieurs indicateurs techniques, notent-ils dans un rapport cité par Markets Insider. Un de ces indicateurs, la « Règle des 20 », n’aurait pas encore été atteinte. Cette dernière consiste à additionner le taux d’inflation (8,5% sur le mois de juillet) et le ratio price/earnings, ou P/E (c’est-à-dire le prix de l’action/bénéfices par action) moyen du S&P 500, pour arriver à 20. Or, à l’heure actuelle, le total est de 28,5.

Mais pour les analystes de BofA, le plancher ne peut être atteint que lorsque cet indicateur affiche la valeur de 20 ou moins. C’est en tout cas ce qui ressort de leur analyse historique : lors de chaque marché baissier depuis 1974, au moment où les cours ont commencé à remonter la pente, cet indicateur était inférieur ou égal à 20.

Du chemin à faire

Or, pour atteindre cette valeur, plusieurs éléments sont nécessaires. « En dehors d’une inflation tombant à 0% ou d’une chute du S&P 500 à 2.500, une surprise sur les bénéfices de 50% serait nécessaire pour satisfaire à la Règle des 20, alors que le consensus prévoit un taux de croissance agressif – et, selon nous, irréalisable – de 8 % en 2023 déjà ». On semble donc encore loin du niveau de 20.

Mais cette règle n’est pas le seul indicateur qu’ils observent. D’autres éléments qui sont habituellement en place avant le fond sont une baisse des taux d’intérêt (qui semble encore loin), une augmentation du chômage (il est actuellement en baisse), un signal « acheter » clair sur les indicateurs de ce type et une hausse soutenue de la courbe de rendement des obligations d’Etat, entre autres.

Pour BofA, de nombreux indicateurs ne sont pas encore en place, et il faut s’attendre à des pertes sur les marchés boursiers. « Seuls 30 % de nos indicateurs de marché haussier (ce qui se produit avant un fond de marché) ont été déclenchés, contre 80% et plus lors des précédents fonds de marché, ce qui suggère qu’un nouveau repli est probable », concluent-ils.

Reste à voir si la Règle des 20 prouvera sa série sans faute, ou si cette comparaison historique est une généralisation et que les marchés sont bel et bien partis à la hausse. Le sujet du plancher atteint, ou non, reste un des grands débats à Wall Street, et certains plaident pour de forts retours dans les mois à venir.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20