Comment la hausse des prix des denrées alimentaires a modifié le comportement de consommation des citoyens européens

La hausse des prix des denrées alimentaires et la pénurie d’un certain nombre de produits inquiètent la plupart des consommateurs européens. C’est ce que révèle une étude menée par un consortium d’universités européennes, dirigé par l’Aarhus Universitet au Danemark et l’Institut européen d’innovation et de technologie (IET Food), sur la base d’une enquête menée auprès de cinq mille personnes dans dix pays européens.

Les chercheurs ont également constaté que, selon de nombreux consommateurs, la charge des problèmes est injustement répartie.

Pourquoi est-ce important ?

La plupart des consommateurs européens estiment que le déclenchement de la guerre en Ukraine a fait grimper les prix des denrées alimentaires en Europe. Pour faire face aux pénuries et à la hausse des prix, de nombreux consommateurs décident de réduire leur consommation de nourriture. Cela implique plusieurs stratégies.

Réduction des coûts : Les consommateurs estiment que les produits d'origine animale en particulier ont dû faire face à d'importantes augmentations de prix.

  • Ici, 55 % font référence à la hausse des prix de la viande rouge, suivie par le poisson (52 %) et les produits laitiers (51 %). En conséquence, 37 % des personnes interrogées ont déclaré acheter moins de viande rouge, tandis que 33 % d'entre elles ont réduit leurs achats de poisson et de volaille.
  • D'autres comportements
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20