FMI: ‘Une taxe mondiale est nécessaire de toute urgence pour éviter une guerre commerciale’

Kristalina Georgieva, La directrice générale du Fonds monétaire international (CHINE NOUVELLE/SIPA – Isopix)

Le Fonds monétaire international (FMI) a averti mardi les dirigeants du monde qu’une taxe mondiale sur les multinationales était ‘absolument nécessaire’ pour éviter une guerre commerciale. ‘Nous risquons un règlement chaotique ou un différend commercial à cause duquel tout le monde serait perdant’, a déclaré la directrice du FMI, Kristalina Georgieva.

Depuis avril, le FMI soutient l’avis du président américain Joe Biden en faveur d’une taxe numérique mondiale sur les revenus des grandes entreprises technologiques et d’autres multinationales. Cette taxe est au cœur des discussions internationales depuis que l’Organisation de coopération et de développement (OCDE) a jeté les bases de cette taxe au reste du monde.

Selon le FMI, un tel impôt minimum global est la seule solution pour traiter correctement les multinationales, sans créer de différences régionales en matière de fiscalité. Ces différences permettent à certains pays d’offrir une baisse des impôts aux grosses entreprises pour qu’elles s’installent chez eux.

Éviter la guerre commerciale

Cela pourrait provoquer une guerre commerciale, prévient la directrice du FMI, Kristalina Georgieva. ‘Nous sommes très optimistes quant à un accord global sur une taxe mondiale. Il est urgent d’éviter un autre différend commercial’, a déclaré Georgieva dans une interview accordée à Bloomberg mardi.

‘Si la taxe n’arrive pas, ce que nous devons éviter, nous nous retrouverons dans une spirale où les impôts diminueraient sans cesse de manière chaotique, voire dans une guerre commerciale où tout le monde y perdra’, a-t-elle ajouté.

Des milliards pour la Belgique

Selon la cheffe du FMI, le croisement de la pandémie et de la crise climatique est le moment idéal pour la communauté internationale de mettre en place un système fiscal mondial. Le FMI a également annoncé qu’avril avait été un mois record pour la croissance économique mondiale depuis le début de la crise du coronavirus.

La Belgique devrait également bénéficier de cette taxe globale. Le gouvernement fédéral a tenté en vain d’introduire une taxe numérique pour taxer les géants de la technologie. Avec une initiative mondiale renouvelée, il deviendra beaucoup plus facile d’accomplir ce travail. Cette taxe devrait permettre de faire gagner pas moins de 7 milliards d’euros à l’État belge.

En savoir plus: