Les « faucons » de la BCE s’agitent : « Plusieurs autres hausses de 50 points de base des taux d’intérêt sont nécessaires »

Les « faucons », les partisans d’une politique monétaire stricte au sein de la Banque centrale européenne (BCE), font entendre leur voix. Ils disent qu’il est trop tôt pour diminuer la hausse des taux d’intérêt.

Pourquoi est-ce important ?

S'ils parviennent à leurs fins, les crédits, tant pour les consommateurs que pour les entreprises, redeviendra bientôt beaucoup plus cher. Mais les banques auront alors la possibilité d'augmenter encore les taux d'épargne.

Dans l'actualité : Klaas Knot, le président de la banque centrale des Pays-Bas, fait acte de présence au Forum économique mondial de Davos et en a profité pour délivrer son message à la chaîne économique CNBC : les marchés ne doivent pas penser que la BCE va s'en tenir à une seule hausse des taux d'intérêt de 50 points de base, puis lever le pied de la pédale de frein.

  • "La banque centrale ne s'arrêtera pas après une seule hausse de 50 points de base, c'est certain. L'infl
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20