Des scientifiques parviennent à prédire « l’âge immunitaire » d’un patient grâce à une IA: quel est son potentiel ?

Des scientifiques sont parvenus à mettre au point un outil qui estime « l’âge immunitaire » d’une personne et donc, son risque de contracter des maladies potentiellement mortelles.

Pourquoi est-ce important ?

Être en mesure de prévenir les maladies potentiellement mortelles permettrait de traiter les patients avant même que les premiers symptômes n’apparaissent. Les chances de guérison seront donc plus importantes.

Le temps n’a pas le même effet sur tout le monde, surtout au niveau de la santé. Des personnes âgées peuvent parfois être plus en forme que des quadragénaires. Le vieillissement biologique n’est en effet pas le même pour tous. Des chercheurs de Stanford et du Buck Institute se sont penchés sur la question et sont parvenus à prédire la manière dont l’immunologie d’une personne décline au fil du temps.

Ils se sont surtout concentrés sur le degré d’inflammation chronique de bas grade qui apparait avec l’âge. En suivant cette donnée, il serait possible de prédire la fragilité immunologique d’une personne et de déterminer ses chances de contracter une maladie, et ce, bien avant l’apparition des premiers symptômes.

Pour y parvenir, les chercheurs ont mené une étude sur 1.001 sujets âgés entre 8 et 96 ans durant plus de 10 ans. L’objet de cette étude était de suivre la relation entre le déclin du système immunitaire et le vieillissement. Ils ont ainsi prélevé des échantillons de sang sur les participants et les ont soumis à diverses analyses pour mesurer le niveau de cytokines, des protéines qui transmettent des messages entre les cellules immunitaires et les autres cellules du corps, mais aussi les réponses immunitaires du corps, etc.

Les différentes données recueillies ont permis d’alimenter un logiciel doté d’une intelligence artificielle. Ce dernier a été en mesure de développer un modèle de biomarqueurs inflammatoires sanguins capable de quantifier l’âge immunitaire d’une personne, son iAge.

Inflammation

Plus cet âge est important, plus la personne est susceptible de souffrir d’inflammation systémique et chronique. Or, ce type d’inflammation est néfaste pour le corps humain. Elle endommage en effet les organes et rend le corps vulnérable à diverses maladies graves, dont les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux ou encore la neurodégénérescence.

Il faut toutefois tempérer les résultats et conclusions des chercheurs, selon le Dr Luigi Ferrucci, directeur scientifique de l’Institut national sur le vieillissement du National Institutes of Health, qui n’a pas participé à l’étude.

D’après lui, « iAge ne peut pas prédire dans quelle mesure le système immunitaire d’une personne réagira à la vaccination ou à l’infection, par exemple ». Il concède cependant que « l’outil pourrait toujours être utile comme indice pour suivre le vieillissement biologique en ce qui concerne l’inflammation ».

Pour aller plus loin :

Plus
Lire plus...
Marchés