Déconfinement: ce qui change à partir de ce lundi

Bruxelles, le 14 avril. (Isopix)

La phase 1A du plan de déconfinement décidé par le gouvernement fédéral débute ce lundi. Voici ce qui est désormais autorisé.

  • Toutes les entreprises qui ne sont pas en contact direct avec les clients sont autorisées à rouvrir leurs portes, mais elles doivent respecter plusieurs règles. Celles-ci figurent dans un guide spécial élaboré par le gouvernement. Entre autres choses, le respect d’une distance de 1,5 mètre entre les travailleurs doit être de mise.
  • Les secteurs de l’horeca, de la culture et de l’événementiel, tout comme les clubs de loisirs ou de sport, restent fermés pour le moment.
  • Alors qu’une grande majorité des travailleurs sont à nouveau autorisés à retourner au travail, les transports publics refonctionnent à une cadence plus élevée. Toutefois, les consignes sont d’éviter autant que possible les heures de pointe et de privilégier au maximum les moyens de transport privés. Par ailleurs, toute personne âgée de plus de 12 ans est obligée de porter un masque buccal, y compris aux arrêts en surface.

Les transports en commun entament le déconfinement: voici à quoi il faut s’attendre

  • Les règles concernant la garde des enfants sont également modifiées. Les milieux d’accueil de la petite enfance recommencent à accueillir progressivement tous les enfants, en tenant de compte des capacités organisationnelles et mesures de sécurité. Seules les personnes ayant un travail jugé essentiel étaient jusqu’à présent autorisées à le faire.

Le congé parental ‘corona’: comment ça marche?

  • Les merceries et les magasins de tissu peuvent rouvrir. Ils s’ajoutent donc aux magasins d’alimentation, aux magasins de nuit, aux magasins d’aliments pour animaux, aux pharmacies, aux librairies, aux stations d’essence, aux magasins de bricolage et aux jardineries.
  • Les magasins de télécommunications et d’appareils médicaux restent ouverts sur rendez-vous, avec un seul client à la fois, et uniquement pour les urgences.
  • Les réductions dans les supermarchés sont à nouveau autorisées.
  • Vous pouvez désormais retrouver non plus un mais deux partenaires (toujours les mêmes) pour faire du sport en plein air. Le respect d’une distance de 1,5 mètre reste de mise.
  • Se promener, courir, pêcher, faire du vélo, de l’équitation, du kayak, du tennis ou de l’athlétisme sont autant d’activités désormais autorisées. Vous pouvez également faire un tour en moto, si vous ne vous arrêtez pas en chemin, et ce avec deux autres motards.

Plan de déconfinement: les différences entre la France et la Belgique

  • Les autres réunions demeurent interdites. Pour des funérailles, seules 15 personnes peuvent être présentes. Lors des mariages, seuls les partenaires, les témoins et le fonctionnaire ou le représentant religieux peuvent être présents.
  • Vous pouvez utiliser votre voiture, mais uniquement pour vous rendre à l’endroit où vous allez faire du sport. Les excursions d’une journée, notamment à la côte, restent interdites.
  • Les hôpitaux sont à nouveau autorisés à procéder à des soins non urgents, mais étape par étape et en tenant compte des règles de sécurité.
  • Enfin, rappelons que se laver les mains autant que possible, maintenir une distance de 1,5 mètre entre les personnes, rester à la maison quand on est malade, éviter les contacts personnels et porter un masque buccal dans les lieux publics sont autant de comportements qui restent de mise.

Lire aussi: