Chauffage limité en hiver et fin de l’éclairage nocturne: l’Allemagne annonce de nouvelles mesures pour faire des économies d’énergie

Le mois dernier, le ministre allemand de l’Énergie avait annoncé une série de mesures en vue de faire des économies et de survivre à la possible crise énergétique que la plus grande économie d’Europe s’apprête à traverser. Le voilà qui en annonce de nouvelles.

Dans une interview accordée au Süddeutsche Zeitung, Robert Habeck a présenté quelques nouvelles mesures qui devront permettre à l’Allemagne de faire des économies d’énergie.

La plus notable concerne le chauffage des bâtiments publics. Ceux-ci ne pourront plus être chauffés qu’à une température maximale de 19 °C. Deux exceptions: les hôpitaux et les établissements sociaux (jardins d’enfants, maisons de retraite, …). 19 °C, c’est aussi la température maximale récemment fixée par l’Espagne dans les commerces, les lieux culturels, et les transports.

En outre, dans toute l’Allemagne, les bâtiments et les monuments ne pourront plus être éclairés la nuit, a indiqué le ministre de l’Économie. Même chose pour les panneaux publicitaires.

Enfin, « il faut aussi plus d’économies dans le monde du travail », a-t-il déclaré. On ne connaît pas encore avec précision les mesures envisagées, les discussions avec les partenaires sociaux étant en cours.

Il y a quelques semaines, Robert Habeck avait invité les entreprises à encourager le télétravail afin d’éviter de devoir chauffer les bureaux. À ce moment-là, l’option de rendre obligatoire un certain nombre de jours de travail à domicile obligatoire n’était pas encore sur la table. En revanche, il était déjà envisagé de légiférer sur la façon dont seraient chauffés les bureaux des entreprises les plus frileuses à l’égard du télétravail.

Les villes ont déjà commencé

En Allemagne, certaines villes n’attendent pas que les mesures annoncées par le gouvernement fédéral deviennent des lois pour faire des économies d’énergie. Fin juillet, Hanovre est ainsi devenue la première grande ville à instaurer des mesures drastiques. On ne peut par exemple plus y prendre que des douches froides dans les salles de sport, où la température de l’eau ne peut pas dépasser les 15 °C. En outre, les bâtiments publics ne seront chauffés que du 1er octobre au 31 mars, à 20 °C maximum.

Les autorités de Hanovre ont également décidé d’arrêter les fontaines publiques et ne plus éclairer les grands bâtiments et les monuments touristiques la nuit. D’autres villes ont également choisi de stopper l’éclairage nocturne, y compris la capitale, Berlin.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20