Bux Zero: l’application boursière gratuite pour les jeunes arrive en Belgique

Alors qu’elle vient d’être déployée en France, l’application gratuite d’investissement et de trading Bux est prête à être lancée en Belgique.

Qu’est-ce que Bux ?Il s’agit d’un ‘néo-courtier’ qui entend rendre l’investissement plus accessible aux jeunes par le biais d’applications et de messages qui rappellent Instagram ou Snapchat. Grâce à son application Bux Zero, les investisseurs peuvent désormais acheter et vendre des actions, sans qu’une commission ne soit prélevée. 

L’approche rappelle celle adoptée par Robinhood, une application controversée car les critiques avaient jugé la plateforme trop similaire à un casino en ligne. Des jeunes investisseurs inexpérimentés avaient sous-estimé les dangers de la négociation d’actions. 

Bug mise sur une communication tape- à- l’oeil sur les réseaux sociaux. Source: Bux/Instagram

En plus de son produit phare intitulé ‘Zero’, Bux propose également une application pour les pièces cryptées (Bux Crypto) et une application pour les produits à effet de levier avancé (Bux X). 

Fondée en 2014,  l’entreprise Fintech est en pleine expansion en Europe. Après avoir été lancé en Allemagne et en Autriche le mois dernier, Bux Zero a été déployé en France en début de semaine.

‘Nous pensons que tout le monde devrait pouvoir commencer à investir et, avec Bux Zero, nous avons rendu la bourse accessible à une toute nouvelle génération d’investisseurs’, a expliqué Nick Bortot (ex-Binck Bank), le fondateur et directeur général. Avec 300 000 clients, Bux se définit comme ‘le plus grand courtier en téléphonie mobile d’Europe’, a-t-il ajouté.

‘Une solution plus accessibles pour les Belges’

L’application dédiée aux investisseurs sera également lancée rapidement en Belgique. Le site Getbux.be, est en cours d’élaboration. ‘Nous espérons offrir aux Belges une solution d’investissement plus accessible dans un avenir proche’, déclare un porte-parole, sans mentionner de date précise. 

Depuis le 26 mai, la société Bux est enregistrée auprès du régulateur belge FSMA comme ‘entreprise européenne d’investissement ayant notifié son intention de fournir des services d’investissement en libre circulation en Belgique’. 

Nick Bortot, le fondateur de l’application, souhaitait déjà depuis un certain temps proposer le service en Belgique. En 2016,  il avait été contraint de revoir la stratégie de Bux X car cette option n’était pas conforme à la législation belge.

L’entreprise déclare également que les services d’investissement via Bux Zero sont réglementés par l’Autorité des marchés financiers (AFM), c’est-à-dire la FSMA néerlandaise. 

Plus
Lire plus...
Marchés