Baidu présente une voiture autonome sans volant: « Des dizaines de milliers de taxis robots dans les rues de Chine bientôt »

Une nouvelle voiture autonome sans volant – ou plutôt avec volant rétractable – rejoint la course au déploiement d’un service de robotaxis. Baidu présente ce jeudi le nouveau modèle d’Apollo. Il devrait être utilisé comme taxi en Chine dès l’année prochaine.

Baidu, le « Google » chinois, rejoint le club des voitures autonomes commercialisées sans volant, où l’on retrouve entre autres Cruise de General Motors, la voiture-bureau d’Audi, et la Waymo de Google même. Ce jeudi, le géant chinois de la tech a présenté son nouveau modèle, appelé Apollo RT6, lors d’une conférence à Pékin, rapporte Reuters. Le fabricant de la voiture (qui comprend huit capteurs Lidar et 12 caméras), n’a pas été précisé.

Voici pour la vidéo de présentation :

Une armada de taxis robot

Avec cette présentation, Baidu annonce en même temps une bonne nouvelle : le prix de la voiture a fortement baissé par rapport à la génération précédente : de 480.000 yuans à 250.000 (environ 37.000 euros).

La marque veut déployer les voitures comme service de robotaxis. Cette baisse du prix aura un impact sur le coût des courses de taxis, analyse le PDG Robin Li. « Cette réduction massive des coûts nous permettra de déployer des dizaines de milliers de voitures autonomes à travers la Chine. Nous nous dirigeons vers un avenir où prendre un robotaxi sera deux fois moins cher que prendre un taxi aujourd’hui ». Pour mémoire, Baidu opère un tel service depuis 2020, appelé Apollo Go, qui est actif dans 10 villes chinoises.

Il rejoint en quelque sorte les dires du PDG de Tesla, Elon Musk, qui souhaite également développer un tel service de robotaxis, et où une course serait moins chère qu’un billet de bus.

Entrée en service l’année prochaine

Les choses bougent en Chine, concernant les services de taxis autonomes. En avril, la ville de Pékin avait autorisé les taxis à rouler sans conducteur sur le siège du chauffeur. De là, passer à une voiture sans conducteur (et sans volant ni pédales), il n’y a plus qu’un pas. Baidu en tout cas estime utiliser son nouveau modèle dès l’année prochaine, où dès que les autorités donneront leur feu vert, ajoute le vice-président Li Zhenyu. Le volant « absent » est d’ailleurs rétractable.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20