Avec son nouveau concept car autonome, Audi veut faire de la route votre nouveau bureau

Le constructeur automobile allemand vient de dévoiler un nouveau concept de véhicules électriques et livre ainsi un nouvel aperçu de sa vision de l’avenir des déplacements urbains. Ce nouveau concept car baptisé « Urbansphere » se veut à la fois un salon et un bureau sur roues pour ses passagers.

Les déplacements dans les centres métropolitains du monde seront amenés à évoluer dans les années à venir, à mesure que la technologie se développe et que de nouveaux moyens de transport prennent vie. C’est dans cette perspective qu’Audi a dévoilé son véhicule de demain. Pensé pour circuler dans les mégapoles chinoises où le trafic est particulièrement dense, l’Audi Urbansphere trouvera également sa place dans les centres urbains du monde entier, grâce à sa conception originale qui brouille les frontières entre les segments automobiles.

Un « véritable » espace de vie

La voiture en question est évidemment électrique, mais surtout autonome, de sorte que ses passagers pourront voguer à leurs occupations sans se soucier de la route. Un aspect sur lequel Audi s’est particulièrement concentré, c’est d’ailleurs pourquoi les dimensions du véhicule sont aussi impressionnantes : 5,51 mètres de long – dont 3,40 mètres d’empattement pour les passagers –, 2,01 mètres de large et 1,78 mètre de haut.

Avec de telles dimensions, les passagers pourront profiter d’un espace particulièrement important, une sorte de troisième lieu de vie et de bureau mobile, selon le constructeur. « Dans ces zones urbaines [mégapoles chinoises], où l’espace personnel est particulièrement rare, le concept car offre le plus grand espace intérieur de toutes les Audi à ce jour », explique Audi dans son communiqué.

Le confort sera de mise puisque l’Urbansphere proposera un intérieur moderne avec du bois et des fonctionnalités technologiquement avancées, dont un volant escamotable ou encore un grand écran vidéo sur le tableau de bord.

Un bolide qui ne débarquera pas sur les routes

On peut également noter que, selon le constructeur, la voiture dispose d’une autonomie de 750 kilomètres et que sa batterie peut passer de 5 à 80% en seulement 25 minutes. Des performances plus qu’alléchantes, du moins sur le papier.

À l’image de la Skysphere et de la Grandsphere, l’Urbansphere d’Audi n’est pas destinée à être commercialisée auprès des consommateurs, et ce, malgré les avantages que le concept car présente. Avec ce modèle, Audi cherche surtout à présenter son orientation future pour ses véhicules, mais aussi à évaluer l’intérêt de ses clients. On pourrait donc retrouver certains aspects de l’Urbansphere sur des véhicules bel et bien commercialisés par Audi à l’avenir.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20