Apporter l’énergie solaire aux foyers à faible revenu, le nouveau plan de Biden pour accélérer la transition écologique

La transition écologique dans laquelle se sont engagés les États-Unis ne pourra se faire sans des efforts de tout un chacun, sauf que le prix des énergies renouvelables reste encore aujourd’hui un frein pour une part importante de la population. Pour remédier à cela, l’administration Biden a fait part de sa volonté d’apporter l’énergie solaire aux ménages à faible revenu à travers de nouvelles initiatives.

Après avoir autorisé le recours à la loi dite « Defense Production Act », afin de stimuler la production nationale d’énergie solaire, le président Biden souhaite favoriser la transition écologique dans le pays en mettant en place des initiatives pour connecter les foyers à faible revenu à cette énergie propre. Une nouvelle tentative pour atteindre les objectifs climatiques ambitieux de son administration, après que les plans visant à adopter des centaines de milliards d’incitations à l’énergie propre se soient effondrés au Sénat, comme le souligne Politico.

« Pour de nombreuses raisons, certains segments de notre société ne peuvent pas profiter des avantages de l’énergie solaire et des économies qui en découlent potentiellement », a indiqué un proche de l’administration Biden, au média. Installer des panneaux solaires sur son habitation implique encore aujourd’hui un investissement conséquent que bon nombre d’Américains – et pas seulement – ne sont pas en mesure de se permettre.

Les nouveaux plans de Biden visent à réduire les obstacles entre les foyers à faible revenu et l’énergie solaire.

Élargir l’accès aux projets solaires communautaires

L’une des nouvelles initiatives vise à élargir l’accès aux « projets solaires communautaires » aux résidents de logements subventionnés et aux ménages qui reçoivent une aide fédérale pour payer leurs factures de services publics. Ces derniers pourront souscrire à un programme d’abonnement auprès d’une entreprise solaire ou d’une organisation à but non lucratif qui construira une ferme solaire à proximité. Les ménages obtiendront alors un crédit sur leurs factures d’électricité pour l’énergie générée par la ferme solaire partagée.

Cette solution permet de profiter de l’énergie solaire sans devoir installer des panneaux solaires coûteux. Outre les faibles revenus, c’est également une solution pour les locataires.

Si le programme parvient à séduire les quelque 33 millions de foyers éligibles, plus d’une centaine de gigawatts de nouvelles capacités d’énergie solaire pourrait être générée dans tout le pays, selon un proche de l’administration Biden. À l’heure actuelle, la capacité solaire totale des États-Unis se situe autour de 97 gigawatts.

En termes d’économies, les participants du projet pilote dans le Colorado, l’Illinois, le New Jersey, le Nouveau-Mexique, New York et Washington économiseraient plus d’un milliard de dollars sur leurs factures d’énergie par an.

Récompenses

Le ministère de l’Énergie a également lancé le programme « Sunny Awards for Equitable Community Solar » qui vise à récompenser les projets solaires communautaires jugés particulièrement efficaces pour atteindre les ménages à revenu faible à moyen et leur permettre de faire des économies. Une enveloppe de 100.000 $ est prévue et des montants de 1.000 $ à 10.000 $ seront distribués entre les meilleurs projets. Cette initiative vise évidemment à promouvoir ce genre de projets à travers le pays.

« Le déploiement de l’énergie solaire communautaire est une mesure vitale pour protéger à la fois notre climat et les millions de foyers les plus vulnérables aux coupures de services publics et aux flambées des prix de l’énergie sale », a salué Jean Su, directeur du programme Energy Justice, l’un des groupes poussant à déclarer l’urgence climatique, dans un communiqué de presse. Mais il a tout de même précisé que, bien que louables, les efforts de Biden ne sont pas assez rapides face aux vagues de chaleur meurtrières.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20