Amazon va filmer ses livreurs non-stop: un outil ‘sécuritaire’ qui ne les rassure pas du tout

– Isopix

Souvent pointé du doigt pour les rudes conditions de travail de ses employés, Amazon annonce une nouveauté permettant, d’après la firme, de s’assurer de leur sécurité. Mais la nouvelle ne plaît pas à tout le monde, loin de là.

Si la nouvelle de la semaine concernant Amazon est bien évidemment le départ de Jeff Bezos de son poste de CEO, elle ne doit pas en occulter une autre, sujette à polémique. Via une vidéo publiée sur Vimeo, Karolina Haraldsdottir, chargée du programme de sécurité des livraisons de la société, a annoncé que les véhicules allaient être équipés de caméras intelligentes. Pour l’instant, cet ajout n’est prévu que pour les États-Unis.

Concrètement, cette caméra intérieure va pouvoir analyser la conduite des livreurs. Disposant de quatre modules, elle observe ce qu’il se passe sur la route et à l’intérieur de la cabine. Dotée de l’intelligence artificielle, elle vérifie que le conducteur n’encourt aucun danger.

Atout sécuritaire indéniable

Parvenant à déceler toute menace, qu’elle soit relative à la circulation ou à l’attitude du conducteur, la caméra avertit celui-ci du moindre danger via un signal sonore.

Elle permet ‘d’assurer à nos chauffeurs des conditions de sécurité optimales et de pouvoir les aider lorsqu’ils sont confrontés à un souci sur leur tournée’, se réjouit Karolina Haraldsdottir.

En théorie, ce système est du win-win. Les livreurs disposent d’un outil leur permettant de diminuer les risques de crash et donc de préserver leur santé. Amazon, de son côté, évite de voir ses véhicules endommagés.

Mieux encore, si un accident survient quand même, la caméra aidera le conducteur à prouver, le cas échéant, qu’il n’est pas en tort. Les images enregistrées peuvent également lui servir de preuve si un client conteste le fait qu’il n’était pas présent à son domicile lors de la livraison du colis.

Quid de la vie privée?

A priori, l’annonce d’Amazon a tout pour plaire aux livreurs. Toutefois, ceux-ci se sont vite inquiétés des possibles dérives qui pouvaient en découler.

En apparence, cette caméra intelligente leur est bénéfique. En réalité, elle pourrait les pénaliser, sur différents plans.

Les livreurs ne peuvent désactiver la caméra qu’à condition que le moteur du véhicule soit éteint. S’ils ne font rien, la caméra enregistre en permanence, même lorsque le véhicule est à l’arrêt.

Une activation non-stop censée être utile au cas où le conducteur est agressé, justifie Amazon. Mais bon nombre d’employés de la firme y voient là une atteinte à la vie privée.

Un outil pour séparer le bon grain de l’ivraie?

En outre, les livreurs craignent que cet outil ne se transforme en une sorte de ‘bulletin de conduite’.

Amazon a indiqué que les images seraient envoyées vers le serveur central dès qu’une des 16 ‘mauvaises actions’ serait détectée par l’IA (téléphone au volant, stop grillé, vitesse excessive, ceinture non-attachée…). Certains ont peur que cela permette à Amazon d’identifier les mauvais conducteurs et, dès lors, de se servir de cette excuse pour les sanctionner, voire les mettre à la porte.

Comme le pointe le site Tom’s Guide, un sous-forum de Reddit baptisé AmazonDSPDrivers permet aux livreurs de confier leurs craintes. ‘Les caméras intelligentes vont vous aider à nous surveiller et à nous punir pour chaque petite chose’, a notamment dénoncé un forumeur.

De son côté, Amazon a plutôt évoqué une sorte de cercle vertueux. Se sachant filmés en permanences et étant avertis à la moindre incartade, les conducteurs finiront par adopter naturellement une conduite plus sécurisante.