4 conseils pour tirer le meilleur parti de vos économies en 2021

Pixabay.

La nouvelle année approche à grands pas. Traditionnellement, la période de fin d’année s’accompagne de nombreuses bonnes résolutions. Voici quelques bonnes idées pour votre portefeuille.

Ouvrez un compte d’épargne auprès d’une autre banque

Le Belge moyen reste très fidèle à sa banque. Trop fidèle. Une fois que nous avons contracté un crédit immobilier auprès d’une banque en particulier, nous y ouvrons divers autres produits, comme un compte courant et d’épargne ou toutes sortes de polices d’assurance. ‘Vous pourriez bénéficier d’une réduction sur votre prêt immobilier, mais les produits proposés ne sont pas toujours les meilleurs du marché’, nous a récemment expliqué John Romain, directeur d’Immotheker.

C’est le cas, entre autres, des comptes d’épargne. Par exemple, dans la plupart des banques, vous devez vous contenter d’un taux d’intérêt de 0,11%, le minimum absolu dans notre pays. Cela alors qu’il existe des acteurs plus petits qui proposent des produits d’épargne qui rapportent jusqu’à six fois plus. Par exemple, avec la banque Internet MeDirect, vous recevez un intérêt de 0,7% si vous ouvrez le compte d’épargne Monthly Savings Max.

Investissez via un plan d’investissement

Quiconque recherche des rendements plus élevés doit adhérer à un plan d’investissement. Le gros avantage d’un tel plan est qu’il est accessible à tous. De cette façon, vous pouvez commencer à investir avec un montant modeste. Dans de nombreuses banques, comme Argenta et Belfius, vous pouvez investir de cette manière à partir de 25 euros par mois. Chez bpost banque, vous pouvez déjà participer à un plan d’investissement à partir de 20 euros par mois.

Le grand avantage d’un plan d’investissement est que vous pouvez investir votre capital de manière diversifiée au fil du temps. Avant de conclure un plan d’investissement, un conseiller discutera avec vous du type d’investisseur que vous êtes. En fonction de votre profil d’investisseur, un plan sur mesure vous sera proposé.

Gardez à l’esprit que les plans d’investissement comportent toutes sortes de coûts, tels que les coûts d’entrée et de gestion.

Investissez dans une entreprise locale

De nombreuses entreprises ont été durement touchées depuis le début de la crise du coronavirus. C’est pourquoi les gouvernements de notre pays ont annoncé de nouvelles baisses d’impôts ou prolongé celles existantes pour ceux qui souhaitent utiliser leur épargne pour investir dans des entreprises touchées par la crise sanitaire.

C’est le cas en Flandre, via le prêt gagnant-gagnant, vous pouvez confier votre argent à une entreprise de taille moyenne pour une durée déterminée et vous bénéficiez d’un avantage fiscal annuel de 2,5%.

Le gouvernement flamand a également approuvé ‘la part des amis’ en novembre. De cette façon, vous pouvez entrer dans le capital d’une entreprise d’un ami ou d’un membre de la famille. Cela se traduit également par une réduction de 2,5% sur votre impôt sur le revenu des particuliers.

En Wallonie, les incitants financiers pour les investissements locaux sont pour le moment réservés aux entreprises et indépendants.

Épargnez pour vos vieux jours

Dans notre pays, vous êtes encouragé sur le plan fiscal à épargner pour votre retraite. Plus de 3 millions de Belges épargnent pour plus tard via un fonds d’épargne-pension ou une assurance-pension. Ceux qui épargnent ainsi pour une pension bénéficient d’un avantage fiscal de 25 ou 30%, selon la cotisation annuelle.

Ce que certains oublient, c’est qu’il existe une deuxième option au sein du deuxième pilier pour augmenter votre épargne-pension: l’épargne à long terme.

Tout comme avec l’épargne-pension régulière, vous bénéficiez d’un avantage fiscal avec l’épargne à long terme. Cet avantage dépend de votre revenu net imposable. Pour l’année de revenus 2020, le montant plafond est de 2.350 euros. Vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 30% sur ce montant. L’avantage fiscal effectif s’élève donc à un maximum de 705 euros.

Gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas (de manière optimale) profiter de l’avantage fiscal pour l’épargne à long terme si vous avez contracté un crédit immobilier dans lequel vous bénéficiez du bonus immobilier fédéral. Il y a de fortes chances que votre panier fiscal soit entièrement rempli avec les remboursements de votre prêt hypothécaire.