109 nouvelles personnes hospitalisées en Belgique, le SPF Santé réagit sur la pénurie de masques

EPA

Comme chaque jour, le SPF Santé publique a donné les nouveaux chiffres sur la propagation du coronavirus en Belgique. En conférence de presse, le service a aussi réagi sur la pénurie de masques chirurgicaux.

185 nouveaux cas ont été déclarés par les centres d’examen ces 24 dernières heures. La plupart des malades se trouvent en Flandre. 38 viennent de Bruxelles et 33 de Wallonie.

Le chiffre le plus révélateur sur la situation est toutefois celui des hospitalisations. En tout, 361 personnes sont soignées à l’hôpital pour le coronavirus. Cela fait tout de même 40% de personnes hospitalisées en plus en un jour. 26 nouveaux patients ont été admis aux soins intensifs. Au total, 79 personnes ont besoin de soins particuliers dont 51 nécessitent une assistance respiratoire.

Le nombre de personnes décédées est toujours de 10. Il s’agit de personnes ayant toutes plus de 78 ans.

Les masques ‘self-made’

Le pays fait face depuis plusieurs jours à une véritable pénurie de masques. Et le fiasco qu’a été la commande du SPF Santé à une entreprise turque ne va pas aider à refaire les stocks. De nombreux citoyens se sont donc portés volontaires pour produire eux-même les masques. Armés de leur machine à coudre, certains en ont déjà produit plusieurs centaines.

Cependant, même s’il remercie les citoyens pour cet élan de solidarité, le SPF Santé publique a annoncé que ces masques ne conviendraient pas pour le personnel médical. Par contre, ils peuvent être utilisés par les citoyens qui en ressentent le besoin. Pour permettre aux créateurs bénévoles d’optimiser leur production, le service public publiera prochainement ses propres recommandations.

D’un autre côté, certains citoyens ont décidé de profiter de la situation pour gagner de l’argent. Le SPF Santé publique a repéré de nombreuses annonces sur des sites de seconde main qui proposaient des masques chirurgicaux à prix d’or. Une pratique que les autorités sanitaires dénoncent. Elles demandent à ces personnes d’apporter les masques aux personnes qui en ont le plus besoin, c’est-à-dire le personnel médical.

Sur le même sujet: