Les gouvernements lancent l’alerte : il faudrait investir chaque année 1.000 milliards de dollars pour atteindre les objectifs climatiques

Le monde doit investir quelque mille milliards de dollars par an dans les sources d’énergie renouvelable d’ici à 2030 pour atténuer les effets du changement climatique. C’est ce qui ressort d’un nouveau rapport publié par une coalition de 45 gouvernements, représentant au total 70 % de l’économie mondiale.

Le rapport montre que le monde doit installer quatre fois plus de sources d’énergie renouvelable chaque année jusqu’en 2030 par rapport à l’année 2021 pour éviter une catastrophe climatique. La production d’hydrogène doit également augmenter considérablement. Selon le rapport, il faut investir 130 milliards de dollars par an dans ce domaine.

Actuellement, la capacité mondiale des sources renouvelables est d’environ 3 térawatts (TW) par an, soit plus d’un quart de la capacité mondiale totale. Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), ce chiffre atteindra 4,8 TW d’ici 2026, soit plus que la capacité actuelle de l’ensemble du secteur des combustibles fossiles.

Mais selon le rapport, publié en collaboration avec l’AIE, cette croissance doit être encore plus rapide. D’ici à 2030, il faudrait ajouter jusqu’à 8 TW de capacité à partir de sources renouvelables. Cela devrait permettre de produire plus d’énergie verte à partir de cette année-là que ce que le monde obtient actuellement de toutes les sources combinées.

L’hydrogène doit connaître une forte croissance

La production d’énergie renouvelable n’est pas la seule à devoir être sérieusement intensifiée. Selon le rapport, il faut également produire beaucoup plus d’hydrogène, et de manière à rejeter le moins possible d’émissions de CO2.

L’hydrogène peut être produit de différentes manières, mais la méthode la plus répandue (à partir de combustibles fossiles) dégage beaucoup de CO2. Selon le rapport, cette production doit être remplacée par des sources d’énergie vertes, ou par des méthodes qui permettent de capturer le CO2 émis.

L’industrie est confrontée à un énorme défi. Le rapport prévient que quelque 140 à 155 millions de tonnes d’hydrogène dit « vert » doivent être produites chaque année d’ici à 2030. Aujourd’hui, ce chiffre n’est que d’un million de tonnes. Pour atteindre cet objectif très ambitieux, la production devra pratiquement doubler chaque année, et ce pendant toute la décennie à venir.

Sommet sur le climat à Glasgow

Ce document a été commandé par les 45 gouvernements qui ont convenu, lors du sommet sur le climat de Glasgow en 2021, de prendre des mesures à grande échelle pour atténuer le changement climatique. Ce plan, appelé « Breakthrough Agenda », vise à garantir que l’augmentation de la température mondiale reste inférieure à 2 degrés Celsius et, si possible, à 1,5 degré.

Le plan ne se limite pas à la production d’énergie et d’hydrogène. Une intervention majeure est également nécessaire dans les transports routiers, la sidérurgie et l’agriculture. Ces cinq secteurs sont ensemble responsables de plus de la moitié des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20