📈 Devenir millionnaire ? Plus de la moitié des Belges n’en rêvent pas. Voici combien il leur faudrait pour se sentir riches

« A partir de quel montant d’épargne et de placements vous sentiriez-vous riche ? », a demandé ING Belgique à plusieurs centaines d’investisseurs belges. Les réponses ont été très variables.

Un demi-million d’euros suffit à la plupart des Belges pour se sentir riches, selon le baromètre ING des investisseurs. On parle ici du patrimoine financier, c’est-à-dire de la somme de l’épargne et des placements, sans tenir compte de la situation immobilière (comme son propre logement ou un prêt hypothécaire en cours).

  • 6 personnes interrogées sur 10 se sentiraient riches avec un patrimoine financier de 500.000 euros
  • Mais pour bon nombre des personnes interrogées, il n’est même pas nécessaire d’avoir un demi-millions d’euros. Plus de 4 personnes interrogées sur 10 sont plus que satisfaites avec 250.000 euros, et 12 % se sentiraient riches avec 50.000 euros d’épargne et d’investissements.
  • À l’autre bout du spectre, 8% des personnes interrogées ont un montant de référence beaucoup plus élevé. Pour elles, même 2,5 millions d’euros sont insuffisants pour se considérer comme riche.

Jeunes et vieux n’ont pas la même vision de la richesse

« Beaucoup dépend probablement de la situation personnelle du moment », souligne ING Belgique.

  • Par exemple, 59% des moins de 35 ans se sentent riches avec 250.000 euros d’actifs financiers, alors que c’est le cas de moins de 30% des investisseurs âgés de 55 à 69 ans interrogés.
  • Il existe également une différence entre les francophones et les néerlandophones. Pour 48% des francophones, on se sent riche à partir de 250.000 euros. Chez les Flamands, seuls 38% sont de cet avis.

Les jeunes boursicoteurs sont confiants

Le baromètre ING montre également que les jeunes générations sont très optimistes quant à l’investissement en actions.

« Il est frappant de constater que ce sont principalement les jeunes investisseurs qui peuvent être comptés parmi les plus grands « bulls » du marché boursier », déclare Peter Vanden Houte, économiste chez ING. « Parmi les investisseurs de moins de 35 ans, près d’un sur trois prévoit des rendements annuels de plus de 10% sur son portefeuille d’actions. Vraisemblablement, ce haut niveau d’optimisme boursier est dû au fait que de nombreux jeunes investisseurs n’ont jamais connu de correction boursière prolongée. »

Pour aller plus loin:

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20