YouTube suspend à son tour le compte de Donald Trump

Donald Trump
Donald Trump – Isopix

La suspension est pour l’instant provisoire et durera une semaine.

Après Twitter, Facebook et Amazon, c’est au tour de Google de prendre les devants pour couper la parole présidentielle. La chaine YouTube de Donald Trump est suspendue pour une semaine, au minimum.

La raison ? Une vidéo récente dans laquelle le président sortant ‘incitait à la violence’. Cette vidéo a depuis été supprimée. YouTube n’a pas voulu donner plus de détails. Le réseau social réexaminera sa décision la semaine prochaine.

C’est une offensive claire de la part du Big Tech à une semaine de l’investiture de Joe Biden. Une journée apparemment sous haute tension. Le FBI craint en effet de sérieux débordements. C’est pourquoi la présence policière y sera doublée par rapport à une investiture traditionnelle.

Les procédures patinent

De leur côté, les procédures pour démettre le président de ses fonctions patinent. Le vice-président Mike Pence a déjà fait savoir qu’il n’invoquerait pas le 25e amendement. L’autre procédure, celle de l’impeachment, sera bien activée (une 2e fois en un seul mandat, ce qui constitue une première dans l’histoire des Etats-Unis), mais elle aura peu de chance d’aboutir. Même certains démocrates ne sont pas convaincus de l’intérêt de démettre Donald Trump de ses fonctions avant l’heure.

La seule perspective et de pouvoir l’empêcher de briguer un second mandat en 2024. En tout cas Trump lui-même estime qu’il n’y a ‘aucun risque’ qu’il se voie démis de ses fonctions.