Warren Buffett a encore misé sur le bon cheval : la valeur de ces entreprises a explosé l’année dernière

2022, une année calamiteuse pour la bourse. En moyenne, cela dit : dans certains coins, les cours ont explosé. C’est notamment le cas pour des entreprises japonaises sur lesquelles Buffett avait misé en 2020, bien avant l’emballement de l’inflation, et alors qu’elles étaient en perte d’attractivité.

Dans l’actu : Warren Buffett a encore eu du flair, avant tout le monde.

  • En 2020, Warren Buffett a investi dans cinq compagnies japonaises. Mitsui, Mitsubishi, Itochu, Sumitomo et Marubeni sont toutes cinq des sociétés impliquées dans l’investissement et dans le commerce de différents produits (notamment l’énergie et les matières premières, qui ont vu leurs prix gonfler en 2022). Ensemble, elles sont connues comme les « sogo shosha » : des maisons de commerce qui servent d’intermédiaire dans les échanges commerciaux.
  • À l’époque où Buffett, via sa société d’investissement Berkshire Hathaway, a pris les parts, les investisseurs étrangers s’en débarrassaient. Les profits de ces entreprises stagnaient depuis environ dix ans.
  • Mais entretemps, la donne a changé, rapporte Bloomberg.

Les chiffres : explosion des cours en 2022.

  • À l’époque, Berkshire avait pris une part de 5% dans chacune des entreprises. Elles valaient alors 6 milliards de dollars en total. Dans la dernière déclaration d’actifs de Berkshire, on peut constater que cette part a augmenté à 6,5%. Elles valent désormais 12 milliards de dollars.
  • Le bénéfice de ces cinq entreprises a explosé en 2022, et devrait atteindre 3.900 milliards de yens (27 milliards d’euros). C’est plus du double du bénéfice au moment de l’achat de Buffett, qui était de 1.500 milliards de yens, une constante depuis 10 ans, comme dit plus haut.
  • Les cours des actions ont aussi explosé depuis l’achat de Buffett. Mitsui a par exemple gagné 130%, et Mitsubishi 100%.

Le contexte : l’inflation.

  • L’inflation a clairement profité à ces entreprises, alors que le marché en général a bu la tasse en 2022, à cause de la hausse des prix et de celle des taux d’intérêt, ainsi que les risques de récession.
    • L’année passée, Warren Buffett a d’ailleurs battu le marché, notamment avec ses parts dans des compagnies pétrolières.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20