Voici ce que les voyageurs les plus riches attendent du tourisme

En ce qui concerne le tourisme, les personnes très riches caressent les mêmes espoirs que le voyageur moyen. Elles veulent vivre des expériences excitantes et riches en aventures et se vanter auprès de leurs proches des moments vécus lors de leurs vacances. Etant donné leurs gigantesques possibilités financières, ces individus peuvent poursuivre ces expériences jusqu’à l’infini, écrit Laura Powell dans le magazine Skift.Malgré leur attirance pour l’aventure, il reste cependant quelques endroits où ils se rendent régulièrement comme Saint-Moritz, Gstaad, Mykonos, Monaco ou Aspen.Selon le rapport 2016 du Crédit Suisse sur le patrimoine mondial,  il apparaît que la classe des personnes hyper-fortunées adoptent un style de vie uniforme, peu importe leur origine et leurs différences d’ordre individuel, explique Laura Powell. « On peut remarquer en général un goût similaire pour les objets de luxe et cette comparaison s’observe aussi dans le comportement en matière de tourisme. »

Un luxe brut

Selon Nota Bene Global, une agence de voyage pour personnes fortunées basée à Londres, cette catégorie d’individus est toujours à la recherche de découvertes.« Nos clients veulent faire des choses que personne d’autre n’a fait auparavant et qu’ils n’auront plus jamais l’occasion de faire », explique Philippe Brown, fondateur de l’agence de luxe Brown + Hudson.Cette tendance explique la préférence des personnes les plus riches pour des destinations telles que la Nouvelle-Zélande, l’Islande, la Norvège ou le Rwanda.Anthony Lassman, directeur de Nota Bene Global, souligne que les attentes des super-riches sont cependant très élevées. « Ce groupe veut profiter pleinement de leurs aventures et exige que les problèmes pratiques soient résolus pour eux », ajoute-t-il.« Ils utilisent souvent des aéroports privés et il n’est pas rare qu’ils soient accompagnés de leur propre service de sécurité et de leur personnel médical. Les déplacements sont souvent organisés grâce à des hélicoptères. En réalité, c’est la recherche du luxe à l’état pur et ce qui est vécu doit l’être dans le confort. »Enfin, ces aventures ne sont pas commentées sur les réseaux sociaux, mais évoquées dans des clubs privés ou lors de rencontres huppées.