Victime collatérale des agissements de Poutine, le superyacht de 600 millions Roman Abramovich vogue, tel un fantôme, sur les eaux

Le Solaris, superyacht appartenant à l’oligarque russe Roman Abramovich, a été aperçu au large des côtes du sud-ouest de la Turquie, après avoir vogué sur les eaux de l’Union européenne pendant plusieurs jours. Le navire ne semble pas avoir de destination, à moins que cela ne soit une ruse pour rentrer en Russie ?

À l’image d’autres oligarques russes, Roman Abramovich est une victime collatérale des agissements de Poutine et des sanctions occidentales qui ont été infligées à la Russie par l’Occident. Ainsi, un grand nombre de yachts appartenant à d’importants hommes d’affaires russes ont été confisqués par les autorités de pays européens, de même que leurs actifs, dans le but de les pousser à faire pression sur le président russe pour mettre un terme au conflit.

Une stratégie qui ne semble pas avoir porté ses fruits, la guerre en Ukraine entame en effet sa quatrième semaine. Cela a pourtant des conséquences sur les oligarques, et ce, même sur ceux qui sont parvenus à remettre à flot leur vaisseau avant que les sanctions ne tombent.

Solaris a-t-il une destination ?

Le superyacht de 600 millions de dollars de Roman Abramovich navigue sans but précis depuis plus d’une semaine, depuis qu’il a quitté le 8 mars dernier le chantier naval de Barcelone où il était en réparation. Ce lundi, son statut est passé de « en attente d’ordre » à « croisière panoramique », selon MarineTraffic qui estime que cela pourrait très bien être une tentative de son propriétaire pour brouiller les pistes.  

Il y a « beaucoup de spéculations pour savoir si ce sera la Turquie, Israël ou même éventuellement les Émirats arabes unis », a déclaré un porte-parole de Marine Trafic à Business Insider. L’homme s’est en effet rendu à plusieurs reprises dans la capitale russe. M. Abramovich aurait-il pour projet d’amarrer son navire en Russie? Difficile à dire.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20