Veolia et Suez concluent des mois de négociations tendues et signent ‘un accord définitif de rapprochement’

Les géants français de l’eau et des déchets Veolia et Suez ont annoncé avoir signé vendredi « un accord définitif de rapprochement », qui permettra au premier d’acquérir une large part du second, selon un communiqué commun.

Après 150 ans de rivalité et huit mois de guerre, les deux géants français ont ainsi formalisé leur mariage, donnant naissance à un Veolia augmenté, « tout en garantissant un périmètre industriel et social cohérent » pour les activités restantes de Suez, ramené à ses activités hexagonales.

Un accord de principe a par ailleurs été signé entre les deux groupes et un consortium d’investisseurs constitué des fonds Meridiam et GIP, ainsi que de la Caisse des Dépôts (avec sa filiale CNP Assurance), qui rachèteront ce « nouveau Suez », indique le communiqué. Les deux groupes, engagés dans une bataille épique autour de l’OPA de l’un sur l’autre, avaient signé un armistice le 11 avril, se donnant jusqu’au 14 mai, ce vendredi, pour formaliser leur accord.

Veolia absorbe une bonne part de Suez, pour devenir un « champion » du secteur pesant 37 milliards d’euros. Le deal prévoit aussi qu’il cède assez d’actifs pour maintenir un Suez indépendant, représentant 6,9 milliards d’euros, soit moins de la moitié du groupe actuel, concentré sur la France, et qui sera repris par de nouveaux actionnaires.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés