Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Une rallonge d’un milliard d’euros prévue en cas de seconde vague

Logo Business AM
Crise du coronavirus

08/07/2020 | Anthony Planus | 3 min de lecture

Sophie Wilmès, David Clarinval (MR) - Isopix

La commission du Budget et des Finances de la Chambre a approuvé ce mercredi, à l’unanimité moins l’abstention du Vlaams Belang, un ajustement de la loi qui ouvre les crédits provisoires pour les mois de juillet, août, septembre et octobre.

Alors que les vacances parlementaires se profilent à l’horizon (16 juillet), le gouvernement fédéral souhaitait pouvoir disposer de moyens supplémentaires en cas de seconde vague de coronavirus au cours des prochaines semaines. Un milliard d’euros a donc été débloqué à cet effet.

‘Nous ne pouvons exclure cette éventualité et je souhaite que le gouvernement puisse agir rapidement si cela s’avère nécessaire’, a expliqué le ministre du Budget, David Clarinval, dont les propos ont été relayés par Belga.

Ces moyens pourraient également être utilisés pour pallier à certaines dépenses comme une aide publique à Brussels Airlines.

2,3 milliards

Un milliard d’euros avait déjà été débloqué au début de la crise, principalement pour faire face aux dépenses en matière de soins de santé.

Un second milliard avait été utilisé pour soutenir les hôpitaux, les CPAS et les aides sociales de manière générale, ainsi que pour mettre en place les tests de dépistage du Covid-19.

Enfin, il est presque acquis qu’une aide à la compagnie aérienne Brussels Airlines devra être accordée. Même si les négociations sont toujours en cours, le montant de 300 millions d’euros est régulièrement évoqué.

Au total, ces sont donc déjà 2,3 milliards d’euros qui ont été dépensés ou bien qui sont prévus pour faire face à la crise du coronavirus.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks