Marchés:
Chargement en cours…

LUNDI 30 NOV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Uber, marijuana, champis hallucinogènes… Les Américains ne font pas qu’élire leur président le 3 novembre

Logo Business AM
Politique

27/10/2020 | Anthony Planus | 5 min de lecture

EPA

Mardi prochain, les électeurs américains ne se contenteront pas de voter pour le candidat qu’ils souhaitent voir accéder à la présidence. Toute une série de législations, du droit à l’avortement à la légalisation des champignons hallucinogènes, seront également soumises au vote populaire.

Au total, ce sont plus de 124 questions qui seront réparties sur les bulletins de vote des électeurs de 32 États américains et du district de Columbia, selon le National Conference of State Legislatures (NCSL). Environ deux tiers d’entre elles ont été soumises par les différentes assemblées législatives et un tiers par des citoyens ordinaires, comme il est autorisé de le faire dans 24 États si une motion recueille suffisamment de signatures.

Les ‘canaris dans la mine de charbon’ ne laissent plus aucun doute sur l’issue de l’élection présidentielle américaine

Voici quelques-unes des mesures soumises au vote cette année:

  • Économie collaborative

La Californie doit décider si elle va exempter ou non les chauffeurs des sociétés de covoiturage et de livraison d’une loi de l’État qui fait d’eux des employés et non des auto-entrepreneurs. Si la question est classée comme une initiative citoyenne, cela ne l’empêche pas d’être soutenue par Uber, Lyft, DoorDash, etc. Au total, ces entreprises et d’autres encore ont financé à hauteur de 190 millions de dollars une campagne en faveur de l’exemption.

Si le ‘oui’ l’emporte, les chauffeurs d’Uber & Co seront considérés comme des auto-entrepreneurs et plus comme des employés, les privant ainsi de bon nombre de droits légaux, comme l’assurance chômage. Mais elle devrait toutefois leur proposer un salaire minimum et, dans une certaine mesure, une couverture contre les accidents.

Uber et Lyft sauvent leur peau en Californie, pour un mois…

  • Champignons hallucinogènes

Dans l’Oregon, la psilocybine, le principe actif de certains champignons hallucinogènes, pourrait être autorisée à des fins thérapeutiques pour les personnes âgées de plus de 21 ans. La substance pourrait notamment être efficace dans le traitement des troubles de l’anxiété.

Scoop américain : Denver sort les champignons hallucinogènes de la sphère criminelle

À Washington DC, une proposition vise à classer les ‘plantes et champignons enthéogènes’, y compris la psilocybine et la mescaline, parmi les plus basses priorités de la police.

  • Marijuana

Cinq États américains supplémentaires vont examiner la possibilité de légaliser l’usage médical et/ou récréatif de la marijuana pour les adultes: l’Arizona, le Montana, le New Jersey, le Dakota du Sud et le Mississipi.

Au total, 33 États et le district de Columbia autorisent déjà la marijuana pour un usage médicinal et 11 pour un usage à des fins récréatives, tandis que 16 autres ont décriminalisé sa possession.

La marijuana est-elle sur le point d’être légalisée dans l’ensemble des Etats-Unis ?

  • Avortement

En Louisiane, le corps législatif demande aux électeurs d’approuver un amendement qui préciserait que la constitution de l’État ne protège pas le droit à l’avortement ou son financement. Un vote favorable ouvrirait la voie à une interdiction de l’avortement en Louisiane, en cas d’annulation par la Cour suprême américaine de l’arrêt Roe v. Wade, qui protège actuellement le droit à l’avortement aux États-Unis.

Le Sénat confirme la nomination de la juge Amy Coney Barrett à la Cour suprême : ‘Un dangereux précédent’

D’autres questions encore porteront notamment sur les processus électoraux en vigueur dans plusieurs États.

Source: Reuters


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    62.235.120
  • Nombre
    de décès
    1.452.317
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    574.448
  • Nombre
    de décès
    16.461
Logo Business AM

Business AM | Stocks