Trump étend l’interdiction d’entrée au Royaume-Uni et à l’Irlande, lui-même s’est soumis au test

Isopix

Ce lundi à minuit, les résidents du Royaume-Uni et d’Irlande se verront interdire l’accès aux Etats-Unis.

Ils s’ajoutent ainsi aux pays européens de la zone Schengen ainsi qu’à la Chine.

‘Nous suspendons tous les voyages depuis le Royaume-Uni et l’Irlande. Cette mesure entrera en vigueur lundi à minuit’ heure de Washington, c’est-à-dire mardi à 5 heures, selon l’heure de Londres, a précisé le vice-président Mike Pence. Le temps de laisser les ‘résidents permanents’ américains de rentrer à la maison, après un contrôle.

Un test auquel s’est soumis le président américain, en contact récent avec un proche du président brésilien Bolosonara, diagnostiqué positif au coronavirus. Tout en sachant que le président brésilien a lui-même été annoncé positif avant de démentir sur les réseaux sociaux.

‘J’ai fait le test hier soir’, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche

Donald Trump semble enfin prendre la mesure de la crise sanitaire, après l’avoir longtemps minimisée. Vendredi, il a daclaré l’état d’urgence et débloqué une enveloppe de 50 milliards de dollars.