Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Trois entreprises belges embarquent à bord de la fusée Ariane 6

Logo Business AM
Space

08/07/2020 | Anthony Planus | 4 min de lecture

ArianeSpace

Le groupe aérospatial belge Sabca va construire des composants pour le lanceur européen Ariane 6 de la société ArianeGroup. Un contrat en ce sens a été signé mardi entre les deux entreprises. Deux autres firmes belges devraient également faire partie du voyage.

La Sabca, qui fait partie du groupe belge Blueberry, produira les systèmes d’actuation d’Ariane 6. Il s’agit des seuls équipements mobiles d’une fusée et ceux-ci permettent de faire bouger les tuyères des moteurs afin de permettre à l’engin de suivre la trajectoire prévue. Le premier vol du futur lanceur européen est prévu pour la seconde partie de 2021.

Ariane 6 devrait être deux fois moins cher à produire qu’Ariane 5 et il devra concurrencer les lanceurs américains et chinois, mais aussi ouvrir la voie aux fusées réutilisables.

’30 millions par an’

L’équipementier belge est par ailleurs la première entreprise à signer un tel contrat d’exploitation industrielle avec ArianeGroup.

La Sabca entamera donc prochainement la production de 9 à 12 ensembles de systèmes d’actuation par an sur son site bruxellois, alors que chaque fusée Ariane 6 nécessitera 8 à 12 actuateurs. Le contrat ‘assurera un emploi direct à 45 personnes et représente de l’ordre de 30 millions par an en chiffre d’affaires’, et ce pour une durée d’au moins six années, a expliqué le patron de la Sabca, Thibauld Jongen, au journal L’Echo.

‘La Belgique récolte les fruits de ses investissements’

Deux autres sociétés belges devraient également participer au projet Ariane 6. Thales Alenia Space Belgium s’occupera des systèmes de commande électroniques des actuateurs ainsi que de la chaîne de sauvegarde qui permet de détruire la fusée en cas de trajectoire inattendue. Safran Aero Boosters construira, pour sa part, différents types de vannes de régulation de fluides au niveau des moteurs du lanceur. Les deux firmes devraient signer prochainement des accords de production du même type que celui paraphé mardi par la Sabca.

‘La Belgique récolte les fruits de ses investissements dans le secteur spatial’, a résumé le vice-Premier ministre, en charge de la Politique scientifique, David Clarinval (MR).

Et comme le gouvernement fédéral a récemment décidé de faire passer les moyens annuels alloués à la politique spatiale de 200 millions d’euros à 250 millions d’euros, les entreprises belges devraient logiquement obtenir davantage de contrats sur les prochaines évolutions d’Ariane 6.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks