Toyota lance l’”e-Palette” autonome

Le constructeur automobile japonais Toyota travaille actuellement à un concept de véhicule nommé l’e-Palette. Le deuxième plus grand constructeur automobile au monde se lance ainsi dans le secteur des service de mobilité en pleine ètre des voitures autonomes.

L’e-Palette, une espèce de boîte de conduite autonome, est censée parcourir les villes pour y déverser des passagers et y livrer des marchandises telles que des paquets et des pizzas. Ce véhicule offre un large éventail de services mobiles et numériques, a expliqué Akio Toyoda, le président de Toyota, lors du Consumer Electronics Show à Las Vegas.

Le concept d’e-Palette reflète l’une des visions de Toyota en ce qui concerne les applications de mobilité automatisée en tant que service Maas (Mobility-as-a-Service). Il s’agit d’un véhicule électrique à batterie (BEV) de nouvelle génération entièrement automatisé, conçu pour être évolutif et personnalisable pour une gamme d’entreprises de services de mobilité. L’e-Palette est un type de conteneur-cargo transparent sur roues qui s’agrandissent et rétrécissent en fonction des tâches spécifiques à accomplir, a encore indiqué Toyota.

Le secteur des services de mobilité et de livraison est une industrie à l’avenir particulièrement prometteur.

Pour la conception de l’e-Palette, Toyota travaille avec des représentants de divers secteurs tels qu’Amazon, Didi Chuxing, Mazda, Pizza Hut et Uber.

Jeux Olympiques

L’e-Palette peut être employée pour des services de mobilité typiques tels que le covoiturage, le transport de personnes ou encore la livraison de commandes. Mais l’aménagement et l’aspect de l’e-Palette peuvent s’adapter aux tâches spécifiques à effectuer. Ainsi, ce véhicule autonome peut également être transformé en bureau mobile, en magasin ambulant, en consultation médicale et même en chambre d’hôtel.

Toyota espère lancer l’e-Palette lors des Jeux Olympiques de Tokyo durant lesquels le groupe sera sponsor.

Toyota est conscient des avancées de ses concurrents. « L’e-Palette est une réponse à la pression croissante exercée par la Silicon Valley dans le domaine de la voiture autonome », reconnaît Akio Toyoda.

« Des entreprises comme Google, Apple et même Facebook ont également des ambitions dans ce domaine. » La technologie dans ce secteur évolue particulièrement vite et celui-ci menace de devenir le théâtre d’une lutte concurrentielle importante.

L’e-Palette fait partie de la stratégie de Toyota pour le futur. Le groupe caresse en effet l’ambition de se développer comme un fournisseur de mobilité. Cette évolution pourrait offrir au constructeur automobile japonais toute une série de nouvelles opportunités.

A la fin du dix-neuvième siècle, Toyota a démarré comme fabricant de machines à tisser.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20