Tous les yeux rivés vers Zuckerberg : Facebook va-t-il changer de nom ?

Est-ce que ce sera Meta, Horizon ou autre chose ? Les spéculations vont bon train quant au nouveau nom de l’entreprise que le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, pourrait annoncer ce soir lors de la conférence annuelle Connect.

C’est probablement l’une des semaines les plus importantes de l’histoire de Facebook. Le géant des réseaux sociaux est sous le feu des critiques depuis plusieurs jours en raison du linge sale que la lanceuse d’alerte Frances Haugen a étalé, via les médias et une audition parlementaire à Londres. Selon elle, Facebook autorise sciemment la diffusion de contenus problématiques sur sa plateforme à des fins lucratives, malgré les signaux d’alarme internes indiquant des effets néfastes de grande ampleur sur la société.

En plus de cet énorme problème d’image, Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, a confirmé un autre phénomène dans les derniers chiffres trimestriels : Facebook perd son jeune public au profit de son concurrent TikTok. Facebook et Instagram vont donc se concentrer sur les 18-29 ans dans les années à venir. « C’est pourquoi nous restructurons nos équipes pour être l’étoile polaire des jeunes adultes, plutôt que d’optimiser pour le plus grand nombre de personnes âgées », a expliqué Zuckerberg.

Metavers

Mais ce qui semble préoccuper le plus M. Zuckerberg est sa vision de l’internet du futur, le métavers. Il s’agit d’un monde virtuel dans lequel nous communiquerons les uns avec les autres à distance, en 3D, grâce à la réalité augmentée (AR) et à la réalité virtuelle (VR).

Cette révolution sera d’une telle ampleur que Zuckerberg pourrait annoncer un nouveau nom pour son entreprise aujourd’hui lors de la Connect Conference, l’événement annuel de Facebook consacré à la réalité virtuelle. Deux options en particulier font l’objet de spéculations :

  • Meta : Cela semble être l’abréviation la plus simple pour le métavers et Zuckerberg possède l’adresse web meta.com. L’adresse renvoie désormais à meta.org, un portail de recherche dirigé par M. Zuckerberg et son épouse.
  • Horizon : Certaines applications récentes de RV ont été baptisées Horizon. Par conséquent, certains spéculent que le nom du groupe sera quelque chose avec Horizon. « De grandes choses sont à l’horizon », selon l’annonce de la conférence.
  • D’autres encore évoquent l’abréviation sèche FB.

Quoi qu’il en soit, on s’attend à ce que ce changement de nom ne concerne que la société faîtière, tout comme Google a renommé sa holding mère Alphabet. L’application Facebook ne devrait pas changer donc pas de nom.

Un changement de nom pour le groupe risquerait toutefois de créer une certaine confusion, dans la mesure où cela ne fait que deux ans que des applis comme Instagram ont reçu la légende « de Facebook ».

Deux blocs

Dans ses derniers chiffres trimestriels, Facebook a déjà annoncé qu’il ferait désormais ses rapports en deux blocs. Cela peut également être une indication de la manière dont Zuckerberg envisage l’avenir de son entreprise, bien que la scission puisse simplement avoir été effectuée pour des raisons comptables.

  • Le premier segment s’appelle Family of Apps et comprendra les quatre applications que tout le monde connaît : Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp. Cette division comprend donc les joyaux de la couronne de l’empire actuel des médias sociaux.
  • Le deuxième bloc est le Facebook Reality Labs, qui abritera tout ce qui a trait à la réalité augmentée (AR) et à la réalité virtuelle (VR), qu’il s’agisse de matériel, de logiciels ou de contenu. Ce deuxième segment abrite le métavers. Facebook va investir massivement dans ce segment, sans générer aucun revenu en retour, a expliqué M. Zuckerberg.

L’événement Connect sera diffusé en direct. Sur Facebook, bien sûr.

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20