Too Good To Go: le champion de la lutte contre le gaspillage alimentaire

Exemple d’un panier dans un supermarché (Isopix)

Too Good To Go a permis d’éviter le gaspillage de 2 millions de boîtes d’invendus depuis son lancement en Belgique en 2018. Ainsi la production de 5.000 tonnes de CO2 a été évitée. En comparaison, c’est ce qu’émettent près de 1.000 voyages en avion à travers le monde.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Too Good To Go est une application qui offre la possibilité d’aller récupérer dans un commerce participant un panier d’invendus à prix cassé. Le commerce (supermarché, boulangerie, restaurant, etc.) gagne ainsi une petite commission pour des produits qu’il allait jeter. Mais c’est surtout gagnant pour la planète en réduisant le gaspillage alimentaire.

Près d’un Belge sur 10 est connecté à la plateforme où ils peuvent retrouver plus de 3.000 commerçants. Le petit plus: l’application existe dans 14 pays, il est possible de récupérer un panier même en vacances. Qu’on soit sur l’application pour des raisons économiques ou écologiques, la vraie raison d’être de l’application est de réduire le volume de déchets alimentaires. Elle mise donc toute sa communication vers cet objectif.

Sensibilisation

En Belgique, 3,6 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année. Cela a un coût : 174 euros par personne. La destruction de tous ces déchets produit du méthane, un puissant gaz à effet de serre. Mais la plupart de citoyens ne s’en rendent pas compte.

‘Il y a eu, à juste titre, une grande attention sur les plastiques au cours des dernières années et les gens se sentent plus attachés émotionnellement à cela’, explique Georgina Preston, responsable marketing de Too Good To Go, au site web MarketingWeek. ‘Beaucoup de gens pensent que si la nourriture se perd, c’est une chose assez naturelle et ce n’est pas mauvais pour l’environnement.’

La société tente alors de sensibiliser la population au-delà de son application et lance différentes actions. Pendant l’été, elle organise le Festibouffe, un événement qui propose aux internautes de revisiter des recettes du quotidien en version anti-gaspillage. Par exemple, un croque-monsieur avec des croutes de fromage ou des rouleaux de printemps avec les dernières feuilles de salade. Too Good To Go s’était aussi joint à la campagne ‘Sauve les patates, mange des frites’ pour éviter que les centaines de milliers de tonnes de pommes de terre en soient jetées à cause de la pandémie.

La société a d’ailleurs dégagé une conséquence positive au confinement : les citoyens sont beaucoup plus conscients de ce qu’ils jettent. Un sondage au Royaume-Uni montre que plus d’un tiers de la population produit moins de déchets qu’avant la crise et que la moitié des Anglais cuisine plus souvent à partir de restes.