Tom Cruise, Elon Musk, NASA : le premier film tourné dans l’espace?

Tom Cruise in de film ‘Top Gun: Maverick’ (Paramount Pictures via AP)

Pourquoi mimer, à grands renforts d’effets spéciaux, l’espace et son apesanteur quand il suffit d’embarquer à bord d’une fusée et d’aller directement tourner son film en orbite autour de la Terre? Voilà le genre de question que se pose apparemment Tom Cruise pendant le confinement.

Le film le plus dingue de l’histoire du cinéma – ou en tous cas ses prémices – est en préparation du côté d’Hollywood, annonce le site américain Deadline.

Le célèbre acteur américain Tom Cruise, habitué des cascades (notamment dans les films de la franchise Mission : Impossible) et des succès au box-office, travaillerait de concert avec Elon Musk, fondateur de SpaceX, et la NASA, l’agence spatiale américaine, à l’élaboration du premier film d’action tourné directement dans l’espace.

Encore une info bidon venue tout droit de l’imagination d’un journaliste en mal de scoop? Pas vraiment puisque le projet a été confirmé par Jim Bridenstine, l’administrateur de la NASA.

‘J’ai dit à Tom: toi et moi, on va prendre deux sièges pour aller dans l’ISS’

Aucun studio ne serait pour l’heure lié à ce projet de film qui, s’il voit le jour, marquera autant l’histoire du 7e art que celui de la conquête spatiale. Les candidats ont en tout cas intérêt à avoir les reins solides puisque l’industrie spatiale tout comme celle du cinéma sont notoirement réputées très gourmandes en capitaux. Et cela quand aucun grain de sable (ou poussière d’étoile) ne vient enrayer la mécanique…

Et pour mener à bien une telle production, il faudra en prime à sa tête un réalisateur aux nerfs d’acier, un habitué des superproductions et des projets fous. Des critères que remplirait James Cameron (Avatar, Titanic…), lui qui avait déjà réfléchi à cette idée, avec le même Tom Cruise, il y a plusieurs années.

‘J’en avais parlé à Tom il y a 15 ans. J’avais un contrat avec les Russes en 2000 pour aller dans la Station Spatiale Internationale et tourner un documentaire en 3D. Et je me suis dit ‘Merde, on devrait faire un film’, a confié le cinéaste au site du magazine Empire en 2018. ‘J’ai dit à Tom: toi et moi, on va prendre deux sièges pour aller dans l’ISS, mais il faut que quelqu’un nous forme en tant qu’ingénieurs. Il m’a répondu: Pas de problème, je vais m’entraîner en tant qu’ingénieur. Nous avions des idées pour l’histoire, mais cela restait très conceptuel.’

Lire aussi: