Tesla va-t-il parvenir à faire mieux qu’Apple avec son chargeur sans fil ?

Le constructeur de voitures électriques Tesla cherche-t-il des noises à Apple ? C’est bien possible. En tout cas, la commercialisation d’un « Wireless Charging Platform » sur le site de Tesla suggère une nouvelle provocation à l’encontre de la firme à la pomme.

Pourquoi est-ce important ?

Elon Musk n’est pas un grand fan d’Apple. Et alors que ce dernier s’en est une nouvelle fois pris récemment à la firme de Cupertino, la sortie d'un nouvel accessoire – qui n’a pas grand-chose à voir avec les voitures électriques – sur le site de Tesla ne fait que souligner qu’Apple n’a pas été capable de le faire, et ce, malgré sa promesse.

Dans l’actualité : Tesla sort un chargeur sans fil pour smartphones et écouteurs sans fil.

  • Difficile de ne pas voir dans cet objet une nouvelle provocation de la part de Tesla à l’encontre d’Apple.
  • En effet, les appareils utilisés pour illustrer l’efficacité du produit ne sont autres qu’un iPhone et un boîtier d’AirPods.

Contexte : Ce n’est pas un secret, Elon Musk n’apprécie pas la firme à la pomme.

Quel rapport avec le socle de recharge ?

  • Apple a présenté un produit similaire en 2017, l’AirPower. Sauf que celui-ci n’est finalement jamais sorti.
  • Au bout de 2 ans, la firme américaine a en effet officiellement annoncé l’abandon du projet en raison du fait qu’il ne répondait pas à ses exigences de qualité.
  • Un aveu d’échec douloureux pour l’entreprise à la pomme.
  • Le fait que Tesla réussisse là où Apple a échoué, alors que le premier est un constructeur automobile et que le deuxième une entreprise technologique, peut être perçu comme une provocation de la part de Tesla. Sinon pourquoi utiliser un iPhone et un boîtier d’AirPods pour présenter le produit ?

Le Wireless Charging Platform en détail : sur son site, Tesla évoque un design angulaire inspiré de son fameux Cybertruck qui, rappelons-le, se fait toujours attendre. La plateforme fournit 15 W de puissance de recharge rapide par appareil et peut en accueillir 3 simultanément. Présent uniquement sur le site américain du constructeur, le Wireless Charging Plateform est affiché au prix de 300 $ et sera livré à partir de février prochain.

À noter : Tesla n’a en réalité signé que le design du socle de recharge. La technologie intégrée dans l’appareil provient de FreePower, une entreprise qui s’est donné pour objectif de réussir là où Apple a échoué. Là encore, difficile de ne pas y voir une volonté de Tesla de tacler la firme à la pomme.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20