« Le fruit de nos résultats économiques sera partagé par tous les citoyens » : les Taïwanais ont tous droit à un bonus de 200 euros pour le Nouvel An

Le Premier ministre taïwanais annonce une bonne nouvelle à ses citoyens : grâce à des revenus fiscaux importants, l’État réinjecte près de 12 milliards d’euros dans l’économie. Une partie va tout droit dans la poche des Taïwanais : 200 euros pour tout un chacun.

Dans l’actu : le Premier ministre taïwanais Su Tseng-chang annonce des cadeaux pour les citoyens de l’île ce mercredi.

« Le fruit de nos résultats économiques sera partagé par tous les citoyens, des plus jeunes aux plus âgés. Nous souhaitons donner à tous les citoyens une bénédiction du Nouvel An après le début du Nouvel An lunaire ».

Su Tseng-chang, cité par Reuters

Les chiffres : près de 200 euros par citoyen.

  • 2021 était une bonne année pour l’île de Taïwan, avec une croissance de 6,42%. Résultat : des revenus fiscaux importants pour l’Etat. Il compte reverser une partie, à savoir 380 milliards de dollars taïwanais (11,67 milliards d’euros) dans l’économie, notamment via des subsides pour faire face aux prix de l’électricité ou les assurances santé et sociales.
  • Une partie de cette enveloppe (140 milliards de dollars taïwanais) sera en plus directement distribuée aux 23 millions de citoyens, qui recevront chacun 6.000 de dollars taïwanais ou 184 euros, dans la poche.

Le contexte : merci les semi-conducteurs.

  • Une grande partie des revenus du pays viennent des exportations. L’île abrite notamment le géant des micropuces TSMC. La demande pour les semi-conducteurs a explosé depuis la pandémie, menant à une hausse des prix à cause de chaînes d’approvisionnement congestionnées.
    • Mais à l’avenir, cela pourrait se retourner contre l’île. Avec ces soucis sur les chaines d’approvisionnement, les entreprises ont commandé beaucoup de puces. Aujourd’hui, elles se retrouvent avec des stocks pleins et doivent réduire les commandes.
    • La demande pour les ordinateurs, voitures, et autres objets qui nécessitent des puces est également en baisse, avec les nuages sombres qui pendent sur l’économie mondiale.
  • Pour 2022 et 2023, les perspectives économiques sont moins flamboyantes pour l’île (mais toujours plus positives qu’en Europe, par exemple). La Banque centrale a récemment revu ses estimations de croissance à la baisse : 2,91% pour 2022 (au lieu de 3,51%, plus tôt cette année). Pour 2023, l’institution monétaire s’attend à 2,53%. Reste à voir si les Taïwanais recevront encore des étrennes à ce moment-là.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20