En 2024, l’Europe pourrait rester au sol, alors que les États-Unis reprendront leur envol

Selon un rapport d’Allianz Trade, l’économie européenne pourrait continuer à se contracter en 2024, après une année 2023 déjà synonyme de chute du PIB. Et pas de véritable amélioration à prévoir en 2025 non plus.

Pourquoi est-ce important ?

L'économie européenne souffre des prix élevés de l'énergie. L'activité devrait ralentir voire se contracter. La question est de combien, et durant combien de temps.

Dans l'actu : Un rapport d'Allianz Trade, sur l'évolution de l'économie.

  • "2023 sera une année de récession tant aux États-Unis que dans la zone euro, personne n'en doute", annonce d'emblée Johan Geeroms, directeur du Risk Underwriting pour le Benelux auprès d'Allianz Trade. Concrètement : une chute de 0,3% du PIB aux États-Unis, sur l'année, et 0,4% en Europe.
  • Mais les choses devraient continuer à se corser par la suite. "Le ralentissement dans la zone euro pourrait durer p
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20