La Suisse a importé pour 324 millions de dollars d’or russe rien que le mois dernier

Les importations suisses d’or russe ont atteint leur plus haut niveau depuis deux ans. Quelque 5,7 tonnes, d’une valeur de 324 millions de dollars, ont été importées en août, selon l’Administration fédérale des douanes. Cela pourrait indiquer que les investisseurs souhaitent que l’or russe soit refondu dans le pays alpin, pour le revendre ailleurs.

Depuis que la Russie a envahi l’Ukraine en février, l’or russe est devenu un tabou sur le marché spécialisé. L’invasion a entraîné un barrage de sanctions occidentales visant à isoler Moscou et à lui couper l’accès aux marchés financiers internationaux. « Moscou doit payer un prix élevé pour son agression », avait ainsi déclaré la présidente de l’Union européenne Ursula von der Leyen en juillet.

Miner financièrement Moscou

Pour affaiblir Moscou sur le plan financier, les États-Unis, l’Union européenne, le Japon, le Canada et la Suisse ont donc sanctionné les importations d’or russe. Toutefois, les lingots d’or qui ont quitté la Russie avant le 4 août ne sont pas concernés par ces sanctions, ont précisé les autorités suisses à Bloomberg ce mardi.

En outre, les douanes suisses ont déclaré que l’or russe avait été importé de Grande-Bretagne et ne violait pas les sanctions. En fait, cet or provient bien de Russie mais il a été raffiné au Royaume-Uni.

L’augmentation des importations pourrait indiquer que les investisseurs possédant des lingots d’or d’origine russe cherchent à faire refondre leur métal précieux en Suisse pour le revendre.

La Chine reste un acheteur important

Parallèlement, la Chine reste l’un des principaux acheteurs d’or russe. En juillet, la Chine a considérablement augmenté ses achats d’or à la Russie malgré les sanctions occidentales : le pays asiatique a importé pour 108,8 millions de dollars de métal russe. Il s’agit d’une augmentation de 750 % par rapport au total de 12,7 millions de dollars du mois précédent, a indiqué le média russe RBC sur la base des données des douanes chinoises.

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20