SpaceX lance des satellites ‘à peine visibles’ pour tenter de calmer les astronomes

L’entreprise spatiale d’Elon Musk a lancé 60 nouveaux satellites lundi soir, de quoi étoffer sa flotte Starlink qui compte maintenant 182 engins dans le ciel.

SpaceX doit cette fois de tester un nouveau revêtement sombre des satellites, histoire d’apaiser les amateurs d’astronomie qui ne souhaitent pas voir le ciel davantage pollué.

Car l’entreprise prévoit à terme de lancer des milliers de ces mini-satellites afin de fournir un internet mondial. De quoi bien gâcher la vue des amateurs d’étoiles qui s’étaient déjà plaints de la chaîne de satellites brillante qui entrave leurs observations. Des scientifiques avaient mis de l’huile sur le feu en dévoilant des images de satellites lumineux visibles depuis la Terre.

Pour les apaiser, SpaceX a mis au point un traitement d’assombrissement pour réduire la réflectivité de ses satellites. Ce revêtement est actuellement testé sur l’un des satellites lancés, annonce Bloomberg.

Lire aussi: Elon Musk révèle le futur de SpaceX pour 2020, digne d’un film de science-fiction

‘Un compromis’

Il s’agit donc ici de la ‘première étape’ d’un compromis entre les astronomes et l’entreprise d’Elon Musk. SpaceX reconnait volontiers que les Starlinks sont brillants peu après leur lancement, mais l’entreprise affirme cependant que cela est dû à la configuration que les satellites adoptent lorsqu’ils s’élèvent à une altitude de 290 km à 550 km. Une fois sur leur orbite finale, les engins spatiaux devraient être à peine visibles, du moins selon SpaceX.

L’entreprise fournit même les coordonnées détaillées des Starlinks aux groupes d’astronomie afin qu’ils puissent mieux planifier leurs observations pour éviter les interférences. Reste encore à voir si les scientifiques n’auront pas une fois de plus leur grain de sel à ajouter.

Lire aussi: Les 7 moments spatiaux qui nous ont mis des étoiles dans les yeux en 2019 (ou pas)

Plus
Lire plus...
Marchés