SpaceX lance des satellites qui apportent le wifi aux îles isolées

Plusieurs îles de l’océan Pacifique obtiennent désormais le wifi via une start-up à Singapour. Celle-ci a lancé son propre satellite avec une fusée SpaceX.

Kacific, une start-up de Singapour, a une mission. Lundi, ils ont envoyé un premier satellite dans les airs pour fournir Internet aux îles éloignées de l’océan Pacifique.

Christian Patoroux, le CEO de Kacific, a dû attendre la bonne technologie pour que le projet soit économiquement viable. Les satellites ne sont pas une option bon marché, mais le Kacific-1 devrait fournir le wifi pour un million de personnes.

Condosat

La Kacific-1 a une capacité supérieure à la plupart des modèles plus anciens. Pour réduire les coûts, il est intégré dans un CondoSat, qui est une sorte de module où deux satellites sont placés l’un à côté de l’autre. Dans le cas du Kacific-1, il s’agit d’un sous-projet avec le japonais Sky Perfect JCSAT.

Quelques stations au sol réfléchiront le signal du Kacific-1 vers les antennes, créant ainsi des hotspots. Cela coûtera environ 500 à 1.000 dollars par antenne parabolique. C’est trop pour une famille privée, mais c’est faisable pour un hôpital ou une entreprise.

Les îles du Pacifique sont souvent oubliées quand il s’agit de wifi. Traditionnellement, les câbles sont utilisés pour se connecter à internet. Il s’agit d’un travail financièrement et pratiquement intensif.

Hôpitaux

En outre, l’Internet reste si cher pour les insulaires qu’il n’est pas non plus intéressant pour les entreprises de le fournir. Néanmoins, selon Patoraux, il est important que ces communautés reçoivent aussi internet. ‘Il sauve des vies. Ce sont des hôpitaux, des aéroports et des écoles qui se connectent.’

Kacific-1 fournira un réseau internet qui coûte environ 1,5 à 2 dollars par Go de données. C’est environ un tiers du prix d’un forfait de données aux États-Unis.

Plus
Lire plus...
Marchés