Situation détaillée en Belgique: et si on tenait davantage compte des hospitalisations ?

isopix

Chaque jour depuis une semaine, plus d’une centaine de cas sont déclarés en Belgique. 1.058 personnes sont atteintes de cette maladie. Mais qui sont ces personnes? Et quelle est la répartition des malades dans notre pays? La situation en détail.

  • Le SPF Santé dénombre 172 nouvelles infections de coronavirus. Cela porte à 1.085 le nombre de malades dans notre pays. Enfin, officiellement, puisque l’on ne teste désormais que les cas prioritaires. La plupart de ces personnes sont renvoyées chez elle, en quarantaine. Elles n’ont pas besoin d’une aide médicale constante et pourront donc se soigner seules.

  • Mais ce qui est le plus alarmant, c’est le nombre d’hospitalisations. Vendredi, 163 patients étaient hospitalisés dans notre pays dont 33 se trouvaient aux soins intensifs. Leur situation est particulièrement préoccupante. Une attention de chaque instant est obligatoire.

Crise hospitalière?

Aujourd’hui, si on se réfère aux chiffres avancés par le Dr. Philippe Devos, nous n’avons pas encore atteint la saturation dans les hôpitaux. Selon ses estimations, 1.400 lits seraient disponibles en Belgique en soins intensifs. Nous sommes encore loin du compte.

Sciensano

Il y a cependant encore 130 autres personnes, dont le pronostic vital n’est pas engagé mais qui ont quand même besoin d’un lit d’hôpital. Pour y faire face, les hospitalisations non urgentes ont été reportées. Certains hôpitaux ont même réservés tout un service pour les cas de Covid-19. Le nombre de personnes ayant besoin de soin particuliers déclarés par les hôpitaux n’a cessé d’augmenter la semaine dernière. Selon les chiffres de Sciensano, ils sont passés de moins de 20 début de semaine, à plus de 160 vendredi.

Un autre point auquel il faut être attentif est la propagation du virus dans le personnel médical. Dimanche, on apprenait l’hospitalisation de 4 médecins qui ont contracté le virus. Constamment en contact avec les malades et même en respectant les consignes de sécurité, le personnel médical est un public fortement exposé. Si on ne prend pas garde, une pénurie de personnel soignant pourrait toucher le pays, aggravant encore un peu plus la situation.

Les cas belges dans le détail

Grâce aux données récupérées par Sciensano, il est possible de donner une vue plus détaillée de la propagation du coronavirus en Belgique.

Sur les 886 cas recensés au 15 mars 2019 (hier),

  • 64% vivent en Flandre, 23% en Wallonie et 11% à Bruxelles.
  • La classe d’âge la plus touchée est 45-49 ans chez les hommes et 40-44 ans chez les femmes.
  • Toutes les classes d’âge allant de 0 à plus de 95 ans sont touchées.
  • 11 enfants de moins de 4 ans en sont atteints.
  • 4 personnes sont décédées; elles étaient âgées entre 73 et 90 ans.
Sciensano

Les autorités sanitaires ont annoncé lundi un cinquième décès dû au nouveau coronavirus. Il s’agit d’un homme de 88 ans. Parmi les 172 nouveaux contaminés détectés aujourd’hui, 80 patients résident en Flandre, 68 en Wallonie et 17 à Bruxelles. Nous n’avons pas d’information concernant le lieu de résidence des 7 dernières personnes.

Toutes les personnes atteintes du virus n’ont certainement pas été diagnostiquées. Pour les tests, les médecins se concentrent sur les personnes les plus à risque, c’est-à-dire les patients nécessitant une hospitalisation avec suspicion de coronavirus ou le personnel soignant en contact avec des personnes à risque et qui présentent de la fièvre. Ceci explique qu’il faut respecter le confinement, car ce n’est pas parce qu’une personne n’a pas été testée qu’elle n’est pas malade.

  • En début de soirée ce lundi, le SPF Santé a déclaré finalement 5 décès supplémentaires, ce qui porte le total de décès à 10.

Lire aussi: