Le patron de Siemens Energy en a marre des problèmes de l’éolien: « Cela demande 10 fois plus de matériaux que les technologies conventionnelles »

Siemens Energy estime que ses résultats sont « freinés » par les mauvaises performances Siemens Gamesa Renewable Energy, sa filiale qui fabrique des éoliennes.

Pourquoi est-ce important ?

Siemens Gamesa Renewable Energy figure parmi les plus grands fabricants d'éoliennes au monde. Si la maison mère monte au créneau, c'est que la situation pose vraiment problème.

L’actualité : Siemens Energy pointe du doigt les problèmes de l’éolien.

  • Dans une interview accordée à CNBC, le patron de Siemens Energy, Christian Bruch, a déploré les difficultés de sa filiale Siemens Gamesa Renewable Energy.
  • Selon lui, le problème est structurel. C’est toute l’industrie de l’éolien qui a un problème, principalement sur le plan des chaînes d’approvisionnement.

Le détail : des déclarations fortes.

  • Dans un communiqué, Siemens Energy s’est réjoui des bons résultats de sa filiale Gas and Power, tout en regrettant les pertes « plus larges » subies par Siemens Gamesa Renewable Energy.
  • « En raison de l’aggravation de la perte et des défis auxquels l’entreprise est confrontée aujourd’hui et au cours de l’année à venir, le conseil exécutif de Siemens Energy suggérera au conseil de surveillance de ne pas proposer de dividende pour 2022 lors de son assemblée annuelle des actionnaires en février 2023 », lit-on dans le communiqué.
  • Interrogé par CNBC, Christian Bruch n’y est pas allé de main morte au sujet de l’éolien.
    • « N’oubliez jamais que les énergies renouvelables comme l’éolien ont besoin, en gros, de 10 fois plus de matériaux [par rapport] à ce dont les technologies conventionnelles ont besoin », a-t-il souligné.
    • « Donc, si vous avez des problèmes sur la chaîne d’approvisionnement, cela frappe (…) l’éolien extrêmement fort, et c’est ce que nous voyons ici », a-t-il déploré.

Et maintenant : l’éolien doit se retrousser les manches.

  • Si le patron de Siemens Energy dénonce les problèmes dont souffre l’éolien, ce n’est pas pour autant qu’il ne croit plus en son potentiel. Au contraire. Il pense plutôt que l’industrie doit aller de l’avant afin de trouver des solutions qui lui permettront d’atteindre les résultats escomptés.
  • « Je suis convaincu que nous pouvons exploiter ce fantastique potentiel à moyen et long terme de l’éolien, qui est là. Et pour être parfaitement clair, [la] transition énergétique sans énergie éolienne ne fonctionne pas », a-t-il déclaré.
  • Selon Bruch, l’industrie de l’éolien doit « se réparer elle-même », notamment dans le sourcing et les chaînes d’approvisionnement.
  • « Mais il n’y a aucun doute – si nous ne le résolvons pas en tant qu’industrie, nous manquons une partie substantielle de la transition énergétique, et nous échouerons avec la transition énergétique. Il n’y a donc pas d’autre choix que de le résoudre », a-t-il conclu.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20