Serez-vous bientôt assis à côté d’un hologramme au bureau?

Alors que la pandémie de Covid-19 ralentit en Europe et aux États-Unis, de plus en plus de travailleurs retournent sur leur lieu de travail. Mais dans le même temps, certaines sociétés ont décidé de tester les hologrammes pour les réunions à distance. Selon les fans, les projections en trois dimensions deviendront bientôt la normalité au bureau, mais tout le monde n’est pas convaincu.

Depuis environ une décennie, des entreprises technologiques comme Cisco considèrent les hologrammes comme l’avenir de la vidéoconférence. Pourtant, la technologie n’a jamais percé. La crise du coronavirus lui a toutefois donné un nouvel élan. La grande majorité des services de RH réfléchissent à des modèles hybrides de travail, en partie en présentiel et en partie à distance.

Dans les prochains mois, la société de location de bureaux WeWork installera jusqu’à une centaine de technologies holographiques de l’entreprise ARHT Media dans seize sites à travers le monde. Les grandes villes américaines sont principalement visées. La technologie permet de faire une présentation ou d’assister à une réunion sans avoir à se déplacer. ‘Les interactions ont plus d’impact que le streaming traditionnel et la vidéoconférence’, explique WeWork. La société vante également les projections tridimensionnelles comme une alternative moins chère pour les voyages d’affaires.

3D ou 2D

Le service WeWork ne proposera probablement pas de diffuseur en 3D, comme dans les films de science-fiction. Le public verra plutôt l’hologramme de l’orateur sur un grand écran qui peut être placé sur une scène.

Google voit également l’avenir de la visioconférence 3D comme une forme avancée de 2D. Son projet Starline propose des ‘fenêtres magiques’ à travers lesquelles vous pouvez voir quelqu’un qui travaille à distance avec des effets visuels et audios 3D. Cela donnera l’impression que la personne est dans la pièce. Et ce sans lunette ni casque. Le projet est toutefois limité aux conversations entre deux personnes.

Avatar

L’application holographique de Microsoft, présentée en mars et nommée Mesh, est basée sur des lunettes, les HoloLens. Le géant de la technologie espère l’utiliser pour créer des services de ‘réalité mixte’, où les collègues interagissent en personne avec les avatars de leurs collègues. Comme pour Google, il s’agit d’une technologie émergente qui nécessite encore de nombreuses recherches supplémentaires.

Obstacles

Les réunions avec des hologrammes sont peut-être plus amusantes que les désormais classiques réunions Teams ou Zoom, mais la question est de savoir si les entreprises y sont ouvertes. Selon l’expert des processeurs d’images de Courtrai, Barco, il y a trois obstacles :

  • L’équipement nécessaire est souvent coûteux et n’est pas disponible dans toutes les entreprises.
  • Il reste difficile pour les hologrammes de participer activement à une conversation lors d’une réunion.
  • De nombreuses salles de réunion sont tout simplement trop petites.

Toutefois, il souligne que la projection d’hologramme est utilisée par l’industrie de l’évènementiel depuis une décennie maintenant. Cela permet de ressusciter des stars décédées comme Freddie Mercury, Tupac ou Whitney Houston. ‘Plus encore : ce sont des variantes de la technique du ‘Pepper’s Ghost’ et cela remonte à 1862.’

Pour être vraiment révolutionnaires, les hologrammes devraient également permettre d’établir un contact visuel et ne montrer aucune latence (temps d’attente pour l’envoi des données). Le projet de Google travaille dur sur la simulation du contact visuel. Précisément parce que la latence reste un problème, le nouveau service de WeWork devrait être utilisé principalement pour des monologues, comme une présentation commerciale.

Ordinateur

L’enquête de Barco montre que 70% des employés préfèrent passer des appels vidéo avec des collègues via leur propre ordinateur portable de confiance. ‘L’ordinateur portable est notre interface avec le monde’, résume l’entreprise.

Les employés ne semblent pas immédiatement demander toutes sortes d’équipements vidéo tape-à-l’œil dans la salle de conférence. Ils préfèrent d’abord avoir une connexion sans fil facile avec laquelle ils peuvent établir un appel avec leur propre appareil et sans trop de tracas. ‘Malheureusement, les vrais hologrammes, comme dans Star Wars, restent de la science-fiction’, a déclaré Barco. ‘Donc, pour l’instant, nous devrons nous débrouiller avec Zoom et Teams.’

Pour aller plus loin:

Plus
My following

ABO-Group a un nouveau directeur financier

26/11/2021 17:00

(ABM FN) La société d'ingénierie ABO-Group a trouvé un nouveau directeur financier en la personne de Floris Pelgrims. C'est ce qu'a annoncé ABO-Group dans un communiqué de presse publié vendredi soir.

Floris Pelgrims prendra ses fonctions le premier janvier 2022 en tant que nouveau directeur financier et responsable de la conformité pour ABO-Group Environment. Il était dernièrement directeur financier chez BESIX Stay.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20