Vous passerez 10 heures supplémentaires en ligne par semaine en 2025

Si vous êtes en froid avec la technologie, ceci ne va pas vous plaire: d’ici le milieu de la décennie, vous passerez 10 heures de plus, chaque semaine, à réaliser des activités en ligne. La raison: de plus en plus d’activités du quotidien sont sur Internet. L’éventail des tâches en ligne s’élargit constamment. C’est ce qu’indique une étude de la société de télécommunications Ericsson, basée sur une enquête menée auprès de 2,3 milliards de consommateurs dans 31 pays.

Les tâches du quotidien – télétravail, étude à distance, commerce en ligne, etc. – vont rester connectées à internet, même après la pandémie. Mais selon les chercheurs, d’ici 2025, les consommateurs auront ajouté en moyenne 2,5 activités en ligne à leurs habitudes.

Changement de comportements

‘Suite aux changements de comportement observés au cours de l’année écoulée sous l’impact de la pandémie de coronavirus, de nombreux consommateurs s’attendent à ce que les activités du quotidien restent en ligne’, indiquent les chercheurs. ‘Il s’est avéré qu’un consommateur sur deux souhaite continuer à utiliser des plateformes électroniques pour poursuivre sa formation.’

En outre, plus de la moitié des personnes interrogées pensent que leurs activités de divertissement se dérouleront en ligne à l’avenir. Un peu plus d’un tiers indiquent également qu’ils feront désormais principalement leurs courses en ligne.

‘En règle générale, la dépendance accrue aux plateformes en ligne devrait se poursuivre après la pandémie’, souligne Ericsson. ‘Les consommateurs prévoient qu’ils ajouteront en moyenne 2,5 services supplémentaires à leurs activités en ligne quotidiennes d’ici le milieu de cette décennie.’

‘Cela souligne une fois de plus l’importance de l’inclusion numérique pour garantir à la population un retour similaire et résilient à une vie normale après la crise du coronavirus.’

Sécurité

75% des utilisateurs étaient convaincus que les services en lignes allaient leur faciliter la vie. Mais dans les faits, ils se rendent compte que cela nécessite une sécurité accrue pour protéger leur vie privée.

L’enquête a également révélé que 64% des personnes interrogées craignent que cela ne provoque une hausse des niveaux de stress. En outre, plus de 60% s’attendent à devoir combiner plusieurs emplois afin de continuer à générer des revenus suffisants.

D’autre part, 70% ont l’intention de vivre une vie plus saine. Et 50% souhaitent acheter plus de produits et services localement à l’avenir. Ces intentions sont en partie inspirées par la prise de conscience climatique.

La moitié des personnes interrogées affirment être préoccupées par le changement climatique. Néanmoins, 67% prévoient d’entreprendre davantage de voyages touristiques à l’avenir. Seulement 33% souhaitent exclure les voyages en avion.

Pourr aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés