Samsung a organisé un événement qui a tourné au mouvement de foule: heureusement, c’était dans le métavers

Mercredi, Samsung a tenté de mettre en place un grand événement dans un de ses bâtiments newyorkais. Mal organisé, il a fini par tourner au mouvement de foule. Aucune victime humaine à déplorer, fort heureusement, car tout était virtuel. Il pourrait par contre y avoir véritable éclopé: le métavers.

Depuis que Facebook a changé son nom en Meta, aucun géant de la tech n’échappe au métavers. Chacun veut surfer sur la vague. Cette semaine, c’était au tour de Samsung. L’entreprise sud-coréenne a organisé un événement sur Decentraland, un monde virtuel accessible via un navigateur de bureau.

Dans Decentraland, Samsung a créé une réplique de 837, son centre d’expérience tech de New York. Ce double numérique a été baptiste 837x. Et c’est plus précisément dans le « Connectivity Theatre » du bâtiment que s’est tenu l’événement.

Problèmes techniques en pagaille

D’après CNBC, ce fut un échec cuisant.

Premièrement, le média américain explique que l’on navigue dans Decentraland avec une souris et un clavier. Ce qui est peu pratique pour tout qui n’est pas un gamer averti. Mais si ce n’était que ça, ça aurait été un détail.

CNBC explique que bon nombre de personnes souhaitant participer à l’événement ont éprouvé les pires difficultés à trouver le 837x de Samsung. Plutôt embêtant.

Une fois entré dans le (très petit) monde virtuel de Samsung et après s’être rendu devant les portes du bâtiment, encore fallait-il réussir à y entrer. Et là aussi, ce fut un parcours du combattant. De grandes files (d’avatars) se sont formées devant des portes qui sont longtemps restées closes. Conséquence: « les gens se sont battus », écrit CNBC. « Certains utilisateurs ont fait en sorte que leurs avatars sautent sur la tête d’autres personnes pour se hisser en tête de la file, mais cela n’a pas aidé », raconte la chaîne américaine.

En outre, rapporte Techtribune, en raison des bugs techniques, des utilisateurs ne sont pas parvenus à rejoindre le site Web de Samsung pour y passer commande.

Résultat: une boîte de discussion inondée de messages d’appels à l’aide et de plaintes. Et tout autant de publications sur Twitter fustigeant le désordre qui a régné lors de l’événement.

Et le Galaxy S22, alors ?

L’événement a « servi davantage d’exemple de ce qu’il ne faut pas faire lorsqu’on utilise le métavers pour accueillir un lancement de produit », résume Cnet. Car oui, précisons-le, l’objectif de l’opération était surtout de présenter le nouveau Galaxy S22 de Samsung.

Heureusement – et fort logiquement – Samsung avait prévu le coup, organisant en parallèle une présentation bien plus classique, hors du métavers. Ce qui nous a permis de vous présenter le smartphone mercredi en fin de journée.

De son côté, Samsung estime que l’événement a tout de même été un succès. « Les visiteurs et la communauté Decentraland ont réagi de manière très positive, considérant qu’il s’agit d’un nouveau tournant dans un monde entièrement numérique », a commenté la firme. « Malheureusement, un problème technique dans l’un des royaumes de Decentraland a empêché certaines personnes d’accéder à l’événement. Dès que nous avons eu connaissance du problème, nous avons informé la communauté via Twitter et redirigé nos visiteurs vers une nouvelle entrée », a-t-elle assuré.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20