Qu’est-ce que MoonPay, le « Paypal de la crypto » dans lequel viennent d’investir Bruce Willis, Gwyneth Paltrow, Paris Hilton et Justin Bieber ?

MoonPay voulait s’offrir un gros coup de projecteur – et pas mal d’argent -, c’est réussi. Cette entreprise active dans la crypto vient de rassembler 87 millions de dollars supplémentaires grâce à 60 célébrités.

Gwyneth Paltrow, Bruce Willis, Jason Derulo, Justin Bieber, Drake, Eva Longoria, Paris Hilton… La liste est longue, très longue. C’est celle des nouveaux – et célèbres – investisseurs de MoonPay. Au total, 60 stars ont permis à MoonPay de lever 86,7 millions de dollars. Un apport qui porte désormais la valorisation de la société à 3,4 milliards de dollars, rapporte CNBC. Précédemment, celle-ci avait déjà levé 555 millions de dollars via, notamment, The Thrive, fondée par Josh Kushner (le frère de Jared, le mari d’Ivanka Trump), et Sound Ventures, fondée par l’acteur Ashton Kutcher et Guy Oseary (le manager de Madonna).

Fondé en 2018, le logiciel de MoonPay permet aux utilisateurs d’acheter et de vendre des actifs numériques (des cryptomonnaies, mais aussi des NFT) en utilisant des méthodes de paiement conventionnelles telles que les cartes de crédit, les virements bancaires ou les portefeuilles électroniques, tels que Apple Pay et Google Pay. La société vend également sa technologie à d’autres entreprises, telles que Coinbase, Bitcoin.com ou encore la place de marché pour les NFT OpenSea.

Pour The Verge, MoonPay n’ambitionne ni plus ni moins que de devenir le « PayPal des cryptomonnaies ».

« Nous n’avons pratiquement pas eu de refus »

Le Web3 consistant en partie à monétiser les fanbases, le PDG de MoonPay, Ivan Soto-Wright, a naturellement ciblé les célébrités du showbiz. Notamment via les NFT du Bored Ape Yacht Club, des singes qui se monnaient très cher et qui séduisent les stars. MoonPay procède à l’achat de la crypto nécessaire au NFT et à l’acquisition de l’actif numérique, puis facture le client. Simple et apparemment très efficace.

« Nous avons essayé de rendre le processus aussi similaire que vous interagissez avec votre banque privée », résume Ivan Soto-Wright. « En gros, vous générez une facture, vous effectuez un virement pour cette facture, puis nous réglons la transaction. »

Gwyneth Paltrow, Paris Hilton, Snoop Dogg ou encore Post Malone ont d’ailleurs utilisé la plateforme pour acheter ces NFT avant d’investir eux-mêmes dans MoonPay. « Beaucoup d’entreprises n’ouvrent qu’une très petite partie de leur tour de table, mais nous avons voulu accepter des chèques significatifs de ces personnes, parce que nous voulons qu’elles fassent partie de cette histoire et qu’elles façonnent la direction du produit », expose-t-il auprès de CNBC.

« Beaucoup d’entre eux ont des portefeuilles de capital-risque, beaucoup d’entre eux ont leurs propres entreprises indépendantes, et nous sommes venus à eux en disant ‘nous pouvons vous aider à comprendre les opportunités autour du Web3, de la crypto et du metaverse' », ajoute-t-il. « Nous n’avons pratiquement pas eu de refus. Tout le monde voulait en faire partie. « 

Bourse

MoonPay affirme être rentable depuis le lancement de sa plateforme en 2019. Son service est désormais utilisé par plus de 10 millions de clients dans 160 pays.

Pour la suite, l’entreprise prévoit de dépenser les fonds levés pour de nouveaux produits et pour continuer à grandir. Elle a également l’ambition de se lancer en bourse.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20