Qualcomm et Iridium s’allient pour offrir la connexion internet par satellite aux smartphones Android

Principale nouveauté des iPhone 14, la connexion Internet par satellite va bientôt débarquer sur les smartphones Android grand public grâce à Qualcomm. Avec sa nouvelle puce Snapdragon Satellite, le fondeur souhaite rattraper son retard.

Pourquoi est-ce important ?

La course à la connexion internet via satellite a connu un gros coup de pouce grâce à Elon Musk et Starlink. Les fabricants de smartphones en ont profité pour en faire un argument de vente, car c’est une innovation. Néanmoins, cela devrait devenir la norme à l’avenir.

L’actualité : Un nouveau partenariat entre la société de téléphonie par satellite Iridium et le géant des puces Qualcomm apportera la connectivité par satellite aux smartphones Android haut de gamme dans le courant de l’année.

  • Le nouveau partenariat rendra le même service accessible à des millions d’autres utilisateurs de smartphones, sans les lier à une marque particulière, les puces Qualcomm étant présentes dans de nombreux smartphones Android. Néanmoins, il sera du bon vouloir des fabricants de l’activer.
  • Qualcomm a déclaré que, dans un premier temps, la nouvelle fonctionnalité, appelée Snapdragon Satellite, ne sera intégrée qu’à ses puces haut de gamme et qu’il est donc peu probable qu’elle apparaisse dans les appareils bon marché. Mais elle sera finalement déployée sur les tablettes, les ordinateurs portables et même les véhicules, et deviendra également un service qui ne se limitera pas aux communications d’urgence – bien qu’il soit probable qu’il soit payant.
  • Le service n’est actuellement disponible que pour l’envoi et la réception de messages texte de base en cas d’urgence.

L’enjeu : De plus en plus d’acteurs de la Tech se sont lancés dans la course à l’internet par satellite.

  • Iridium est le premier système de téléphonie par satellite, qui a mis son premier satellite en orbite en 1997. Il a achevé le rafraîchissement de son réseau de 75 engins spatiaux en 2019.
  • Le fabricant britannique de smartphones Bullitt a été le premier à lancer son propre service satellite, devançant ainsi Apple qui avait annoncé cette fonction pour l’iPhone 14.
  • Ce service est aussi destiné aux situations d’urgence et sera disponible dans certaines régions lors de son lancement. Leurs satellites couvrent l’ensemble du globe et volent en orbite basse, à environ 780 km au-dessus de la Terre, et des groupes d’entre eux peuvent communiquer entre eux et transmettre des données.
  • D’autres fabricants comme le géant chinois Huawei ont aussi annoncé des smartphones avec connexion satellite.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20