Pourquoi y a-t-il autant de tremblements de terre en Italie ?

Mercredi, trois tremblements de terre en moins de 12 heures ont coûté la vie d’au moins 247 personnes dans le centre de l’Italie.

L’Italie est régulièrement frappée par des tremblements de terre.  On estime que quelque 20 millions d’Italiens vivent dans des régions régulièrement soumises à des tremblements de terre, et dans lesquelles on trouve quelques uns des volcans les plus actifs d’Europe. Le dernier tremblement de terre a frappé la ville de L’Aquila en 2009 et il a tué plus de 300 personnes.

Le journal français Le Monde a demandé à Pascal Bernard,  sismologue qui enseigne à l’Institut de Physique du Globe à Paris pourquoi la terre tremble en Italie.

Apennine Mountains

Apennine Mountains

Selon Bernard, l’Italie se trouve sur les plaques tectoniques qui relient l’Eurasie et l’Afrique. A l’endroit où ces plaques se rencontrent sont les Apennins, une chaîne de montagnes qui en résulte et qui se prolonge sur presque toute la péninsule, à partir de la Ligurie au nord-ouest de l’Italie jusqu’en Calabre, 1350 kilomètres plus au sud, dans le sud-est.

Cette chaîne de montagnes est chaque année un millimètre plus large. Les fissures et les fractures causées par cette croissance peuvent éventuellement faire trembler la terre.

Voilà pourquoi le pays est touché par un tremblement de terre d’une magnitude de 6 à 6,5 sur l’échelle de Richter quasiment tous les 10 ans. Et tous les 50 ans, il peut même être frappé par un séisme d’une magnitude supérieure à 7. Le dernier tremblement de terre vraiment grand remonte à 1980 ; d’une magnitude de 6,9, il a frappé Irpinia, à l’Est de Naples, et a fait plus de 3000 victimes.

Le journal fournit également l’infographie ci-dessous basée sur les données de l’Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia qui énumère tous les tremblements de terre qui ont frappé le pays depuis les temps anciens.

Screenshot 2016-08-24 13.32.38

© Le Monde