Markten:
Markten inladen...

JEUDI 13 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Piratage Twitter: un ‘groupe de jeunes’ soupçonné, 8 comptes plus particulièrement touchés

Logo Business AM
Tech

18/07/2020 | Ewa Kuczynski | 4 min de lecture

Twitter a été victime d'un piratage inédit. - Isopix

Alors que Twitter avait récemment déclaré avoir fait face à un hacking de masse, ce matin, l’entreprise a déclaré que les pirates ont pu télécharger des informations très détaillées sur 8 comptes. Aucun d’entre eux n’appartenait toutefois à des utilisateurs vérifiés. Hier, le New York Times rapportait également qu’un groupe de jeune serait impliqué. 

Parmi les comptes piratés le 15 juillet, figuraient ceux d’Apple, de Barak Obama, d’ Elon Musk, de Jeff Bezos, de Joe Biden, d’ Uber, de Mike Bloomberg, de Coinbase, etc. Les propriétaires des comptes auraient reçu un message expliquant que pour chaque bitcoin envoyé (sur un portefeuille électronique dont l’adresse était précisée), le double serait renvoyé à l’internaute. Le piratage massif avait entraîné le vol de plus de 100.000 euros. Au total, plus de 320 transactions auraient été effectuées. 

La société avait affirmé que sur les 130 comptes ciblés, les pirates étaient parvenus à réinitialiser 45 d’entre eux pour en prendre le contrôle et poster des tweets. Le FBI avait déclaré entamer une enquête pour connaître le fond de l’histoire.

8 comptes piratés

Bien que Twitter ait déclaré volontairement dissimuler certains détails pour le bien de l’enquête, le New York Times semble écarter la thèse d’une attaque organisée par un État ou par un groupe de hackers réputé. 

Le piratage aurait été effectué par un groupe de jeunes. Le New York Times déclare avoir  conversé avec plusieurs d’entre eux, qui auraient tous été en contact avec un certain «Kirk», en possession des fameux accès. Ce dernier aurait affirmé à l’un des hackers interrogés, qu’il travaillait pour Twitter. 

Un des jeunes quant à lui aurait avoué avoir eu accès à des messages internes sur la messagerie Slack, via laquelle il serait parvenu à se connecter aux serveurs de l’entreprise. Les hackers interrogés par le New York Times ont néanmoins affirmé n’avoir participé qu’à la prise de contrôle de comptes moins connus. 

Ce matin, Twitter a affirmé que les pirates étaient parvenus à télécharger les données personnelles de 8 comptes. Twitter a révélé que les hackers avaient eu accès aux messages directs de ces personnes. Les pirates auraient également subtilisés les numéros de téléphone et les adresses e-mail de chaque compte ciblé. Bonne nouvelle, ces comptes n’appartenaient pas à des utilisateurs vérifiés. 

Source: Reuters


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | La citation du jour